"2018, année de tous les dangers et de tous les espoirs", Gérard Dupagny, ardent défenseur des usagers du train

Delphine Hernu
17 janvier 2018
Par Delphine Hernu

Le billet de bus de substitution au prix du billet de train, en cas de travaux ou d’annulation de train ? "Inacceptable" selon Gérard Dupagny, le Président de l’Association A Fond de Train qui défend les usagers du train en Sambre Avesnois Cambrésis. Il le dira au Gendarme du rail, l’ARAFER (Autorité de Régulation des Activités Ferroviaires et Routières) qu’il rencontrera très prochainement, comme il l’a dit au Président de la Région des Hauts-de-France, Xavier Bertrand. La Région qui attend que l’Etat honore la convention qui les lie depuis 10 mois. Concrètement, le versement de 450 millions d’euros pour la modernisation des Trains d’Equilibre des Territoires. "2018, c'est l'année de tous les dangers et de tous les espoirs", explique Gérard Dupagny qui milite depuis 10 ans pour une offre de transport de qualité sur le rail.

Ecoutez l’interview de Gérard Dupagny, Président de l’Association A Fond de Train

A Fond de Train : 06 11 99 35 42 / gdupagny@wanadoo.fr