Agriculture - Le bilan positif des audits personnalisés

28 août 2017
Par Thibaut Paquit
La région a offert ce bilan aux agriculteurs du territoire. Entre regain de confiance et soulagement pour plus de 1 000 d'entre eux.

C’était en janvier 2016 : les agriculteurs, de toute la France, afficher leurs mécontentements dans la rue. Lait, porc et boeuf, les principales filières de l'élevage français sont en colère sur fond de guerre des prix avec la grande distribution, effets aggravés par la surproduction, l'effondrement des cours mondiaux et l'embargo russe. En parallèle, la demande chinoise, en pleine croissance depuis 7 ans, s'est brusquement réduite de moitié.

Si le gouvernement français a donné plus de 4000€ par exploitation, la région Hauts-de-France a tenté d’innover avec des audits personnalisés. Ces audits ont permis à plus de 1 000 exploitations agricoles de la Région Hauts-de-France de mettre autour de la table tous les acteurs de l’agriculture : la banque, le centre de gestion, l'institut technique. À l’issue de l’audit, un bilan complet pour de nouvelles orientations données comme à Ferrière-la-Grande ; chez les frères Demeure, Jérome et Damiens, en GAEC :

Jérôme Demeure, agriculteur, et Marie Sophie Lesne,vice-présidence de l'agriculture à la Région Hauts-de-France

Écouter le podcast

Le chiffre : 

600 000 €, c'est le budget pour la réalisation de ces audits-conseils. Aucun agriculteur n'a eu à débourser le moindre centime. Cette somme plus une aide de l'État et de la Région Hauts-de-France : une aide qui a permis à la GAEC des frères Demeure de financer 50% du coût de l'année blanche en 2016.

Photos :