Daniel Cohn-Bendit était de passage dans l'Avesnois cette semaine pour un documentaire TV

Thibaut PAQUIT
10 septembre 2017
Par Thibaut Paquit
Au côté du réalisateur Romain Goupil (récompensé au Festival de Cannes), Daniel Cohn-Bendit travaille sur un documentaire intitulé : La Traversée

Une cinquantaine de destinations à travers toute la France et un arrêt dans l'Avesnois pour un documentaire qui s'annonce passionnant : Daniel Cohn-Bendit est accompagné par Romain Goupil, un réalisateur de nombreux films ("Mourir à trente ans", Caméra d'Or en 1982 au Festival de Cannes) ou de documentaires TV ("Quotidien Bagdad", "Gustave Courbet" ...). 

Les deux hommes ont sillonné le territoire dans le cadre d’un documentaire intitulé « La Traversée », un "road-movie" qui va à la rencontre des français. Le choix de l’Avesnois était minutieusement choisi : avec la crise économique, les fermetures de l’usine Sambre et Meuse, la force de l’usine Dembiermont d’Hautmont, et des rencontres surprenantes, Daniel Cohn-Bendit offrira en 2018 dans ce documentaire diffusé sur France 5, une vision profonde des problèmes et des forces du territoire, avec comme fil conducteur le monde du travail.

Dans ces rencontres surprenantes, il y a celles des sympathisants qui ont adhéré aux idées du Front National en donnant leur parrainage à Marine Le Pen pour les élections présidentielles. Daniel Cohn-Bendit a notamment rencontré Jean Claude Bonnin, le maire de Locquignol, qui a changé de bord politique. Cette rencontre, dit-il, ne doit pas prendre une place importante. Au contraire des échanges avec d'anciens travailleurs de Sambre et Meuse, avec les quartiers miniers d'Hautmont, les bénévoles de l'Association Quartiers sans Frontières, ou en encore ce cadeau offert par l'Aciéries et Forges d'Anor : Daniel Cohn-Bendit a passé une semaine riche en émotion.


Il revient avec nous sur ce passage dans l'Avesnois.

Photos