L'info en Région Hauts-de-France

Festival : Embaroquement immédiat !

12 avril 2018 à 13h13 Par Geoffrey Deloux
Crédit photo : www.valenciennes-metropole.fr

Le Festival Baroque « Embaroquement » immédiat est de retour pour sa 12eme édition de 14 avril au 3 juin prochain dans le Valenciennois.

Dans la Ligne des Auditeurs, nous avons fait les curieux et sommes allés à la rencontre de Yannick Lemaire, le directeur artistique du festival. L'occasion pour lui de nous expliquer de quoi il s'agit, de nous présenter cet évènement qui existe depuis plus de 10 ans et qui nous fait voyager dans toute la région et même au delà des frontières avec un petit tour en Belgique.

>> Retrouvez son passage en podcast ci dessous.

L'éditorial de Yannick :

Avec cette 12e édition du festival, partons à la découverte de l’instrumentarium baroque. Aux grandes familles d’instruments qu’on aimait jouer en consort à la Renaissance, les musiciens des XVIIe et XVIIIe siècles préfèrent mêler les timbres, trouver de nouvelles combinaisons, et faire « sonner » différemment leurs instruments. L’introduction de l’usage de la basse continue bouleverse la manière de penser et de jouer la musique. Ils inventent de nouvelles techniques de jeu et font évoluer par là-même la facture instrumentale.

 

Instruments de la basse, instrument polyphonique ou mélodique, d’accompagnement ou de soliste, à vent, à cordes ou à percussion, tous explorent désormais de nouvelles contrées où l’éloquence de la musique et le ressenti des passions sont les maîtres-mots. La voix, en soliste, en duo ou en chœur y contribue et y ajoute la force du verbe dans la compréhension des sentiments.

 

Enfin, l’objet « instrument de musique » révèle son époque : son utilisation iconographique, son contexte de jeu, sa forme même, révèle autant la vie du musicien, son statut et la beauté de son art, qu’elle traduit les aspiration des hommes à la gloire, à la guerre, à la paix, à la piété ou à la transcendance...

 

 

Sonnez...et soyez baroques ?

 

Toute beauté remarquable

a quelque bizarrerie dans ses proportions.  Francis Bacon (1561-1626)

 

Au gré de la programmation, vous découvrirez des instruments connus et méconnus : du cornet au serpent, du violon au cistre, de la mandoline au théorbe. Certaines bizarreries vous feront sourire ! Mais nous espérons piquer votre curiosité tout en vous comblant de beauté ! Et nous souhaitons, plus que tout, que le festival soit pour vous un temps de belles rencontres humaines avec les artistes. Ils n’attendent plus que vous ! Très beau festival à tous.

 Yannick LEMAIRE

Directeur artistique

et toute l’équipe du festival

>> Plus d'infos sur le site Internet du festival