Intervention des forces de l'ordre, rue Jules Guesde à Fourmies : l'hypothèse d'un canular ...

18 May 2017
Par Thibaut Paquit (avec Paul Schuler sur place)
La situation est revenue à la normale après l'intervention des forces de l'ordre. Les enquêteurs n'écartent aucune piste.

L'alerte a été donnée vers 14h30. Les sapeurs-pompiers de Fourmies ont reçu un appel d'un habitant de la rue Jules Guesde à Fourmies qui se serait retranché chez lui avec une arme à feu. 

L’auteur de l’appel anonyme a tout d’abord affirmé "qu’il venait de tuer sa femme" et qu’il était armé, laissant également supposer qu’il se trouvait en compagnie d’autres personnes...

Très vite, la gendarmerie et les policiers de la BAC sont intervenus sur place. Le quartier a été bouclé et comme il était impossible de rentrer en contact avec l'individu soi-disant retranché, les Gendarmes ont donné l’assaut vers 16h. Finalement, aucun coup de feu n’a été tiré et aucune personne n’a été interpellée.

La maison était divisée en plusieurs logements. En effet, lorsque les forces de l'ordre sont entrées dans la maison, rien de suspect n'a été trouvé dans le 1er appartement, qui était vide de tout occupant (logement inhabité depuis 2 mois...). Les voisins, qui ont été confinés chez eux pendant toute la durée de l'opération, ont été libérés vers 16h. La circulation a été rétablie vers 16h05...

L'enquête est en cours. L’hypothèse d’un canular téléphonique est fortement privilégiée.  2 appels similaires ont été relevés ce jeudi à Nancy et à Bordeaux, ce qui donne une autre dimension à l’enquête...

Photos Paul Schuler :

Aurélien, auteur de la photo ci-dessous (visible sur le groupe En Route Biloute)