Jeumont - Benjamin Saint-Huile écrit au Premier Ministre Édouard Philippe pour agir contre les rodéos dangereux en ville

La rédaction
13 juin 2018
Par Thibaut Paquit

Face à la recrudescence des rodéos - c'est à dire des pratiques dangereuses à scooter, moto de course, quad,  alliant vitesse, figures, sans faire attention au code de la route - le Maire de Jeumont Benjamin Saint-Huile tente de trouver la parade pour sanctionner ces pratiques. D'une part, à cause du danger que provoque ces rodéos aussi bien pour les passants, les automobilistes, cyclistes, motards ou encore pour le pilote lui-même. 

Benjamin Saint-Huile a décidé d'écrire hier au Premier Ministre Édouard Philippe pour évoquer ces rodéos qui "empoisonnent la vie de nos concitoyens". Dans sa lettre, il demande ainsi de "faciliter toutes actions qui permettraient dès à présent l'arrestation et la sanction de ces individus". Mais aujourd'hui, même en cas d'arrestation, les individus ne sont pas sanctionnables pénalement. Les Députés doivent encore examiner une proposition de loi faisant du rodéo sauvage un délit puni de 2 ans de prison et de 30 000 € d'amende. Affaire à suivre ...