Jeunes femmes mordues, poules et moutons égorgés Mickaël Hiraux veut mettre un terme à la divagation des chiens et chats errants sur Fourmies !  

11 août 2017
Par Paul Schuler
Un arrêté municipal a été publié pour interdire la divagation des animaux en ville !

Accusé sur les réseaux sociaux de ne rien faire contre la divagation des chiens errants dans Fourmies, dont plusieurs ont provoqué de graves blessures ces derniers mois, Mickaël Hiraux, le maire de Fourmies, a décidé de réagir.

Un signalement obligatoire à la SPA Hirson - Thiérache 

Ce problème de sécurité publique est pris très au sérieux par la municipalité. Un arrêté municipal vient d'ailleurs d'être publié (voir ci-dessous) pour tenter de mettre un terme à ce phénomène d'animaux errants. Néanmoins, le maire de Fourmies nous indique qu'il n’a pas attendu que des polémiques éclatent (notamment sur le groupe Facebook « des fourmisiens non censurés ») pour agir et intervenir, lorsqu’un chien dangereux est signalé en mairie (écoutez son interview à la fin de cet article). Il invite d’ailleurs chaque citoyen à appeler à tout moment la SPA Hirson-Thiérache, lorsqu’il se retrouve face à un chien errant.

Mickaël Hiraux rappelle en effet que la gestion de la fourrière municipale a été confiée par délégation à la SPA d’Hirson, qui  intervient dans plus de 150 communes des arrondissements de Vervins et d’Avesnes. Si vous apercevez des chiens ou des chats errants, ne tentez donc surtout pas de les capturer, contactez immédiatement la SPA au 03 23 98 64 26 !

De graves blessures depuis le début de cette année !

Depuis janvier, 3 jeunes femmes ont été mordues par des chiens laissés en liberté dans la rue. En juillet, ce sont 5 moutons qui ont été sauvagement attaqués par un ou plusieurs chiens errants. L’un de ces moutons a été mortellement blessé. Un autre a perdu son oreille et se trouve dans un état grave. Mickaël Hiraux, le maire de Fourmies, a rencontré la propriétaire des moutons, qui a aussitôt porté plainte. Une enquête a été ouverte pour retrouver les chiens et leurs propriétaires.

Plusieurs fourmisiens ont également déploré des dégâts dans leur poulailler, avec des dizaines de poules retrouvées mortes égorgées...

Un arrêté municipal pour interdire la divagation des animaux en ville

Pour mettre un terme à toutes les polémiques sur les réseaux sociaux et face à la colère de certains internautes, le maire de Fourmies a décidé de passer à l’action et à la répression. Un arrêté municipal a ainsi été signé en date du 4 août, par Jack Pottier, adjoint au maire de Fourmies, en charge de la sécurité. Il est prévu de délivrer des amendes de 2ème classe, à l’encontre des propriétaires de chats ou de chiens, qui laissent divaguer leurs animaux sur la voie communale ou dans les espaces publics.

En d’autres termes, les animaux qui ne seront pas tenus en laisse, pourront être capturés, puis conduits aussitôt à la fourrière d'Hirson. En plus de l’amende, les propriétaires de chiens ou chats errants devront rembourser les frais engendrés par le déplacement des services de la SPA et la garde des animaux placés en fourrière.

Les explications de Mickaël Hiraux, le maire de Fourmies :

Écouter le podcast

Écouter le podcast

Écouter le podcast

Photo d'illustration