Législatives (12e) : Elisabeth St Guily, candidate Europe Ecologie Les Verts

17 May 2017
Par Delphine Hernu
« J’assume complètement le fait de ne pas avoir rejoint une candidature d’union », Elisabeth St Guily

La jeune candidate mène ici sa première campagne électorale. Elle a présenté sa candidature il y a une dizaine de jours. Ce matin, elle déposait son dossier de candidature en Préfecture à Lille. Rencontre avec Elisabeth St Guily, candidate Europe Ecologie Les Verts sur la 12ième Circonscription du Nord.

L’écologie, la grande absente de la campagne présidentielle, c’est l’une des raisons pour lesquelles la candidate non-cartée, a refusé une candidature d’union de gauche, même si "Je reste humble", dit-elle, aux dernières élections législatives sur la 12ième Circonscription du Nord, Europe Ecologie Les Verts ne remportait qu’1.86 % des suffrages exprimés.

Puisque le territoire est riche de ses ressources naturelles, préservons-les, explique la candidate. Comment préserver la qualité de l’environnement, celle de l’eau, celle de l’air sur la 12ième Circonscription du Nord ? Comment développer l’économie sur un territoire postindustriel et rural ? Comment réussir la transition énergétique par l’emploi ? A toutes ces questions, la candidate EELV veut apporter une réponse, en s’appuyant sur la concertation citoyenne qu’elle lancera, si elle est élue, dès le début de son mandat.

Ecoutez l’interview Long Format d’Elisabeth St Guily :

Écouter le podcast

Elisabeth St Guily :

  • 35 ans
  • Habitante d’Haut-Lieu
  • « Je suis une candidate d’ouverture », Elisabeth St Guily n’est pas cartée Europe Ecologie Les Verts, son suppléant et ancien élu municipal dans la région lilloise, Alain Vantrois l’est, lui de longue date.
  • Ancienne conseillère agricole à ARCADE à l’antenne d’Avesnes-sur-Helpe, une Association qui accompagne les agriculteurs, les commerçants et les professions libérales en difficultés.
  • Elisabeth St Guily a repris ses études à l’ISA, Groupe d’Institut Supérieur Agricole à Lille, en économie rurale et sociologie agricole. Elle prépare une thèse sur la résilience agricole.
  • Citoyenne engagée dans la lutte contre l’exclusion en milieu rural pendant 11 ans, elle s’investit dans l’aide aux migrants au sein du Collectif Migrants d’Avesnes-sur-Helpe, elle est aussi co-Présidente de l’Association Le Vivier.