Pas de chauffage au lycée Pierre-Forest à Maubeuge : les professeurs et les élèves en colère, la région répond...  

05 janvier 2017 à 22h14 Par Paul Schuler
Une nouvelle manifestation des élèves en colère est annoncée ce vendredi matin devant les grilles du lycée de Maubeuge.

La colère monte au lycée Pierre-Forest à Maubeuge : plusieurs professeurs menacent de suspendre les cours jusqu’à nouvel ordre et de faire valoir ainsi leur "droit de retrait", pour dénoncer les mauvaises conditions de travail, suite à un dysfonctionnement général du système de chauffage. Ce jeudi, il ne faisait pas plus de 12 degrés dans les salles de cours et seulement 5 degrés dans les ateliers d’enseignements professionnels.

Même colère du côté des élèves qui ne comprennent pas pourquoi ce problème récurrent depuis des années n’a toujours pas été réglé ? Plus de 30 élèves ont d’ailleurs manifesté ce jeudi en fin d’après-midi devant les grilles du lycée pour exprimer leur ras le bol.

Ce problème de chauffage n’est  effectivement pas nouveau. Il a d’ailleurs été signalé à la région dès le mois de mai. D’après Manoëlle Martin, vice-présidente en charge des lycées au conseil régional des Hauts de France, qui suit l’affaire de près : « ce problème de chauffage sera bientôt résolu ». En effet, la pièce défectueuse à l’origine du dysfonctionnement de la chaudière a été identifiée.

Une nouvelle pièce a été commandée, mais il faudra que les professeurs et les élèves prennent leur mal en patience, car la pièce ne sera livrée que dans 5 à 6 semaines…. En attendant, les élèves et le personnel n’ont pas d’autres choix que de garder leurs blousons et leurs écharpes pendant les cours.

Au-delà de la réfection de la chaudière, Manoëlle Martin reconnait que le lycée est vétuste. Elle nous a confirmé que 2,9 millions d’euros vont être débloqués par le conseil régional des Hauts-de-France, afin d’entamer au plus vite une réhabilitation et une rénovation thermique du lycée Pierre-Forest.

Une nouvelle manifestation des élèves est annoncée ce vendredi matin devant les grilles du lycée.