Politique de la ville 2017 : "Dynamisme, collaboration et proximité", Nadia Megueddem

16 February 2017
Par Thibaut Paquit
Hier, l’agglo maubeuge val de sambre a lancé la programmation unique « politique de la ville 2017 » à la Gare Numérique de Jeumont. Plusieurs thématiques ont été présentées.

De la musique, de la danse : hier, à la Gare Numérique de Jeumont, les associations ont fait le show. Non pas pour le temps d'une après-midi, mais sans doute pour donner une tendance pour l'année 2017. Le "dynamisme", c'est l'un des mots clés du discours de Nadia Megueddem, qui a organisé ce rassemblement à grande échelle, "Il faut plus de rendez-vous de ce type. La population a besoin de sentir les animations qui sont proposées." Secteur 7, notamment, a grandement contribué à la réussite de l'après-midi d'hier. Financée par l'Agglomération, cette association a beaucoup grandi, avec près de 5 000 fans sur facebook et des spectacles de très grande qualité "Elle est implanté dans chaque quartier désormais. C'est aussi cela, sa force", présente Nadia Megueddem. Un autre projet, dans le domaine culturel, va voir le jour : DEMOS, un projet de 260 000€ sur trois ans qui permettra aux jeunes issus des quartiers de pouvoir jouer un instrument de musique classique. Un projet qui touchera pas moins de 105 enfants du territoire du Val de sambre. Un projet inédit, hors du commun, qui sera présenté prochainement.

905 000 € de subventions

Dans les thématiques privilégiées, les services de l'Agglomération souhaitent désormais mettre l'accent sur la santé, et des actions portées par les habitants, "Avec ma nouvelle compétence, je vais m'efforcer d'aider les prochaines actions. Nous n'avons pas pour le moment d'action innovante." souligne Nadia Megueddem. 

Financements de la Communauté d'Agglomération Maubeuge-Val de Sambre

- Subventions aux associations dans le cadre de la Dotation Politique de la Ville Fonctionnement (DPVF) : 242 787 € (parité avec l'État).

- Subventions aux associations dans le cadre du FIPD (Fonds Interministériel de Prévention de la Délinquance) : 90 852 € (parité avec l'État).

- Subventions aux associations dans le cadre de la Politique de la Ville Région : 43 000€ (programmation non validée, en cours d'instruction), selon la répartition suivante : 30% par la CAMVS et 70% par la Région.

- Part à charge de la CAMVS pour les actions portées par les services de l'agglomération : 63 937 €, à parité avec l'État, à l'exception de l'action DEMOS, jugée innovante et bénéficiant d'un soutien fort de l'État.

L'interview complète de Nadia Megueddem, vice-présidente à la politique de la ville, à la santé, et à la prévention

Écouter le podcast