à la une de l'actualité

Retour sur l’actualité du vendredi 26 janvier en Sambre-Avesnois-Thiérache  

29 janvier 2018 à 22h59 Par Paul Schuler
Crédit photo : Photo d'illustration par les-masure.fr

Dans le Val de Sambre :

Un cambriolage dans un garage à Louvroil

Deux individus ont été surpris en flagrant délit de cambriolage dans un garage à Louvroil. Les faits se sont produits dans la nuit de dimanche à lundi, vers 3h du matin, au garage automobile Cash’Autos, situé avenue de Montfort. Après avoir réussi à forcer l’entrée des ateliers de réparation, les deux individus n’ont pas entendu le déclenchement de l’alarme. Alors que les voleurs étaient en train de se servir, ils ont été surpris par l’arrivée des policiers. Placés en garde à vue, puis remis en liberté, les 2 individus devront répondre de leurs actes prochainement devant la justice.

Au Pays de Mormal :

Encore des projets de développement pour le centre-hospitalier du Quesnoy !

Après la livraison en 2017 d’une extension de la clinique gériatrique, les bâtiments accueillant un EHPAD et une unité de longs séjours devraient être entièrement réhabilités cette année, avec la création de chambres individuelles, pour une capacité d’accueil de 80 lits contre 100 auparavant. Ce chantier avait pris du retard en raison du désamiantage obligatoire des locaux.

Et le bilan ?

Si son activité sanitaire et d’hébergement est stable, les consultations externes affiche une hausse de 6 %, avec un total approchant les 35 000 actes auprès des spécialistes de l’hôpital. Le service radiologie n’est pas en reste avec 5 % d’actes supplémentaires, pour un total de 16 000 interventions en 2017, auxquels il faut ajouter 240 personnes prises en charge par le service de soins infirmiers à domicile. Rappelons que le centre hospitalier du Quesnoy est aujourd’hui le 1er employeur du Quercitain, avec plus de 700 salariés.

Dans le cœur de l’Avesnois :

Une série de cambriolages en Avesnois !

Un appel à la vigilance a été lancé hier par les gendarmeries d’Avesnes et de Solre-le-Château, après une série de cambriolages, qui ont été orchestrés en pleine journée, depuis le début de cette semaine, dans 4 habitations du cœur de l’Avesnois. De l’argent, des bijoux, des tablettes numériques, des ordinateurs et des téléphones portables ont notamment été dérobés. Si vous avez été témoins de ces cambriolages ou si vous avez repéré des comportements suspects ces derniers jours, n’hésitez pas à les signaler !

Des démolitions de constructions illégales à Avesnes-sur-Helpe 

Plusieurs auditeurs nous ont signalé un important déploiement des forces de l’ordre, dans le quartier de la cité Verdun à Avesnes-sur-Helpe. Finalement, il s’agissait simplement d’une opération de démolition de cabanes et autres constructions légères, édifiées illégalement sur un terrain communal. Les forces de l’ordre ont également procédé à l’enlèvement d’une voiture laissée à l’abandon depuis plus  de 2 ans. Ils ont également confié à la SPA un chien trouvé dans une niche. Malgré plusieurs mises en demeure, le propriétaire du chien et des cabanes illégales refusait d’évacuer les lieux.

Dans le sud-Avesnois :

De la prison ferme pour le voleur de Fourmies

Le jeune homme qui avait commis six cambriolages à Fourmies, entre le 6 avril et le 22 novembre 2017, a été condamné à 4 mois de prison ferme, plus 4 mois avec sursis, une mise à l’épreuve de 2 ans, avec maintien en détention et l’obligation de rembourser ses victimes. Sans domicile fixe, ce jeune fourmisien a expliqué qu’il était à la rue, sans revenus et qu’il avait donc besoin d’argent. Le détail des objets dérobés dans les 6 maisons fourmisiennes n’a pas été communiqué. Par contre, le préjudice subi s’élèverait, selon la gendarmerie, à près de  20 000 €.

Tout pour la mobilité à Fourmies !

Après l’ouverture d’un garage solidaire, d’une plate-forme mobilité, avec la mise en location de voitures à 4 € par jour, après la création d’un service de transport à la demande, la ville de Fourmies va ouvrir dans les prochains mois un atelier vélos et proposera un nouveau service de location de vélos électriques. A cela, viendront s’ajouter la création d’une nouvelle plate-forme Internet baptisé « Pass’Pass covoiturage », l’organisation d’ateliers de « coaching mobilité » et la mise en route de navettes entre Fourmies et Toyota Onnaing, pour permettre aux fourmisiens, sans moyen de location, d’aller travailler dans le Valenciennois.

En Thiérache :

Un vol avec une agression violente à Saint-Michel en Thiérache

Les faits se sont produits dimanche dernier, vers 6h du matin. Alors qu’il s’apprêtait à rentrer chez lui, après une nuit festive passée chez sa sœur, un habitant de Mondrepuis, âgé de 35 ans, a été pris à partie par 4 jeunes hommes. Après l’avoir roué de coups de pieds et de poing, la victime s’est retrouvée allongée sur le sol. Ses 4 agresseurs en ont profité pour lui voler sa montre et pour lui détruire son téléphone portable. La victime a été secourue par sa sœur. Transporté à l’hôpital d’Hirson, le Mondrepuisien en est ressorti avec 5 jours d’interruption de travail. Une plaine a été déposée.

Kamini de retour, chez lui, en Thiérache !

L’interprète de « Marly-Gomont » et actuel présentateur de l’émission « Les gens d’en haut » sur France 3 haut-de-France, reviendra sur les terres de son enfance, pour la diffusion en avant-première et sur grand écran, de son documentaire consacré à son histoire personnelle et à celle des Thiérachiens. « Les gens d’en haut », spéciale Thiérache, sera projeté le 31 janvier à 18h à la salle du Lever du jour, de La Neuville-les-Dorengt. Quant à sa diffusion à télévision, elle aura lieu le dimanche 4 février à midi 55, sur France 3.

>>> Écoutez ci-dessous les journaux de 9h, 10h, 11h et midi, diffusés ce vendredi 26 janvier sur Canal FM :