C'est son avis du 08/03/2018

En Italie, comme de nombreux pays européens, on a assisté au rejet des partis traditionnels
On a un peu l’impression que les partis traditionnels n’apportent pas de réponses aux préoccupations des gens. Le journal Libération revient sur le malaise démocratique qui touche la majorité des pays européens. C’est le Mouvement Cinq Etoiles qui est sorti en tête des urnes et pourtant il pourrait se révéler incapable de former une coalition. Le populisme est-il forcément néfaste ? Avoir une formation politique antisystème n’est pas en soi dangereux pour la démocratie mais la difficulté à gouverner est bien présente. Concernant les partis antisystèmes, eux bien souvent sont très à cheval sur leurs principes, ce qui leur fait gagner des voix, mais les rends incapables de faire des compromis avec les autres formations politiques. Le vrai danger c’est le rapprochement de la droite vers l’extrême et petit à petit la disparition de la social-démocratie qui est en panne d’idées et n’arrive plus à susciter aucun enthousiasme en Europe. 
A partir du 1er avril c’est une nouvelle version du carnet de santé
Le journal le dauphiné libéré décrit le carnet de santé nouvelle formule : entre autres, il intègre les 11 vaccinations désormais obligatoires. Plusieurs recommandations y sont aussi émises. "Avant trois ans : évitez de mettre votre enfant dans une pièce où la télévision est allumée en permanence». Autre conseil : "Il est préférable, si cela est possible, de placer le lit de votre bébé dans votre chambre pour les six premiers mois au minimum" pour "réduire le risque de mort inattendue du nourrisson". Les derniers conseils me semblent très intéressants, pour les vaccinations c’est vrai qu’un pôle public de vaccination pourrait faire sortir de nos têtes les éventuels soupçons sur les profits des laboratoires pharmaceutiques.
C’est une étude sur les inégalités femme/homme qui démontre encore beaucoup de travail dans notre région
La "Journée internationale de la lutte des femmes pour l’égalité des droits" c’est aujourd’hui et bien la meilleure occasion de rappeler que les inégalités n'ont pas disparu, sur le site de France info, on retrouve les résultats de l’enquête de l'Insee dans les Hauts-de-France. L'institut part du constat que dans la région, "les femmes accèdent moins facilement au marché du travail que les hommes. Cette inégalité est plus importante qu’en moyenne nationale" et se traduit notamment par "des situations d'inactivité plus fréquentes dans la région." Les Hauts-de-France ont le plus faible taux d'emploi féminin de France (54.8%), nous ne sommes pas loin d’une femme sur deux alors oui il reste du travail.
Enfin le portrait d’un homme qui a choisi de faire les choses pour ne pas avoir de regrets
C’est ce qu'il a témoigné dans les colonnes du journal la voix du nord, Arnaud Bernier 26 ans a décidé de tout plaquer pour partir en Russie. Il travaillait dans le marketing en Allemagne, sa famille installée à Berlaimont et Poix-du-Nord. Il a rejoint Moscou pour embarquer à bord du Transsibérien. Une ligne de train longue de 9 288 km, soit la plus grande ligne ferroviaire du monde qui la toujours fasciné. Autre lieu le lac Baïkal, la plus grande réserve d’eau douce du monde, de la taille de la Belgique ou il se rendra. Arnaud Bernier est partit avec ses économies et multiplie les petits boulots pour profiter pleinement de son voyage. Comme traducteur, rédacteur d’articles et professeur de français. Pour mieux faire connaissance, il avait pris des Bêtises de Cambrai, il le dit "Ce pays est captivant car tout le monde semble en avoir peur. C’est précisément ce qui m’attire". Il a presque su nous donner envie d’aller en Russie.