Covid-19 - Un couvre-feu à 18h à partir de samedi en France

15 janvier 2021 à 11h30

Le gouvernement a présenté ce jeudi 14 janvier de nouvelles mesures pour contrer la progression de la Covid-19 sur le territoire. Dès samedi, un couvre-feu sera instauré à partir de 18h et ce, durant deux semaines. S'il n'y a pas eu de flambée épidémique après les fêtes de fin d'année, le gouvernement se montre "prudent". Jean Castex l'a rappelé : en cas de nouvelle flambée de l'épidémie, un confinement total est envisagé.

SCOLAIRE

Ce couvre-feu, selon Jean Castex, est efficace selon les données analysées "dans les départements où la mesure était déjà en vigueur". En revanche, un protocole sanitaire strict a été annoncé pour les cours d'EPS en intérieur : ils sont suspendus jusqu'à nouvel ordre. Autre renforcement du protocole, dans les cantines scolaires. Les écoles elles, restent ouvertes.

ETUDIANTS

Pour les étudiants, qui s'estiment oubliés depuis des semaines, le gouvernement annonce l'ouverture progressive des établissements et des cours. Les "1ère année" pourront revenir en présentiel à partir du 20 janvier par petit groupe, puis du 25 janvier janvier pour les établissements d'enseignement supérieur. Le gouvernement prévoit le déploiement de psychologues dans les Universités : "Ils seront doublés". Des dépistages seront également proposés, individuels ou collectifs.

VACCINATION

"Sortir de cette crise d'ici l'été prochain" : c'est l'objectif de Jean Castex. Cette campagne de vaccination sera ouverte dès le 18 janvier aux personnes "à haut risque de formes graves" de maladies. Ce sont au total 800 000 personnes qui sont concernées par la campagne dès lundi : une ordonnance du médecin est demandée. Le gouvernement fixe la barre des 1 million de personnes vaccinées à la fin du mois.

ÉCONOMIE

Pour le moment, et Bruno Lemaire le Ministre de l'Économie l'a précisé : "Aucun calendrier de sortie de crise" n'est à l'ordre du jour. En revanche, les aides sont prolongées et adaptées, avec un fond de solidarité renouvelé : de nouveaux formulaires à compter de demain pour les aides de décembre seront mises en ligne. Le prêt garantie par l'état est différé d'une année supplémentaire si besoin pour tous : toute demande de prêt sera examinée par les banques. Aucune charges sociales, exonération des côtisations sociales, possibilité de différé l'amortissement comptable, sont quelques mesures présentées ce soir. Dans l'hôtellerie et l'événémentiel, 100% des salaires seront pris en charge. Ces mesures coûteront au total 4 Milliards d'euros par mois à l'État.