En bref, ce mercredi 7 avril 2021

07 avril 2021 à 14h44 - 846 vues

13 mois de prison ferme, avec mandat d’arrêt à l’encontre d’un arnaqueur septuagénaire de Maubeuge

Il lui est reproché d’avoir séduit, puis abusé de la confiance d’au moins 3 veuves. D’après nos confrères de la Voix du Nord, le montant total des achats et des prêts détournés s’élèverait à plus de 45 000 € sur 3 ans. En plus de sa peine de prison ferme, le Maubeugeois a été condamné à 5 000 € d’amendes. Quant au montant des dommages et intérêts sur le préjudice subi, il sera évalué d’ici le mois de juin. Notez que le prévenu n’a pas assisté à son procès, se trouvant actuellement au Maroc. Le procureur a donc prononcé un mandat d’arrêt européen, avec une sollicitation d’Interpol, pour le retrouver.

Des records de saisis de stupéfiants l’an dernier dans le val de Sambre 

La brigade des douanes de Maubeuge a confisqué en 2020 l’équivalent de 542 000 euros de produits stupéfiants et plus de 2 tonnes de tabacs ! 195 personnes ont ainsi été interpellées pour des affaires de drogues. Si la consommation de cannabis semble baisser, les policiers ont saisis 1,3 kg de cocaïne l’an dernier, soit une augmentation record de 760 % ! 2,2 kg d’héroïne ont aussi été saisis en 2020, soit 46 % de plus qu’en 2019. Notez qu’en zone gendarmerie, les militaires ont également trouvé 4,6 kg de pilules et de speeds, alors qu’il n’y avait eu une seule saisie de ce type de drogue en 2019 !

Moins d’accidents et légèrement moins de morts l’an dernier sur les routes de la Sambre-Avesnois

Il y a eu précisément 23 % d’accidents corporels en moins, avec tout de même 10 morts à déplorer l’an dernier, contre 12 en 2019. Ces 37 accidents corporels ont fait 54 blessés en 2020. L’alcool et la vitesse excessive restent les 2 principales causes. Notez par ailleurs que 553 suspensions de permis de conduire ont également été comptabilisées l’an dernier, dont 137 pour consommation de produits stupéfiants !

Une augmentation des hospitalisations Covid-19 à Maubeuge

Dans le val de Sambre, tous les indicateurs sont dans le rouge, avec 455 nouveaux cas positifs pour 100 000 habitants, contre 438 la semaine dernière. Les limitations de déplacements ou le port du masque obligatoire partout en intérieur comme à l’extérieur n’ont pas permis de faire baisser les contaminations, même si la situation reste finalement plus ou moins sous contrôle. Par contre, c’est de plus en plus tendu à l’hôpital de Maubeuge, avec désormais 58 patients Covid-19 pris en charge, dont un enfant de moins de 12 ans et 9 en réanimation, contre un total de 31 malades de la Covid il y a encore une semaine. Grâce aux premiers effets de la vaccination, la part des patients âgés est en diminution et aucun décès ne nous a été signalé cette semaine. 

Une nouvelle organisation pour l’hôpital de Maubeuge

Afin de faire face à la 3ème vague de la Covid-19, la direction a décidé d’ouvrir 4 lits supplémentaires en réanimation et d’accentuer les déprogrammations, avec la fermeture d’un second bloc opératoire. Par contre, tous les rendez-vous qui n’ont pas été annulés à ce jour sont bel et bien maintenus. Toutes les dispositions ont été prises pour assurer la sécurité de ces patients. En cas d’aggravation de la situation, l’hôpital de Maubeuge sollicitera à nouveau les cliniques privées du val de Sambre et sera également en mesure de réouvrir une seconde zone Covid de 24 lits supplémentaires en médecine polyvalente.

L’ouverture d’un nouveau centre de vaccination anti-Covid tous les mardis à Louvroil

Les campagnes de vaccination s’intensifient dans le val de Sambre, avec l’ouverture d’un nouveau centre hier après-midi à Louvroil ! A raison d’une fois par semaine (tous les mardis à 13h30), les salariés des entreprises adhérentes à l’Association Santé au Travail en Sambre-Avesnois pourront se rendre au siège de cette structure pour se faire vacciner. Hier après-midi, 20 premiers salariés âgés de plus de 55 ans et souffrants de lourdes pathologies ont reçu leur 1ère dose. Une prochaine session de vaccination aura lieu mardi prochain aux mêmes horaires !

La colère de plusieurs centaines d’abonnés SFR dans le Val de Sambre

Ils subissent des coupures Internet récurrentes depuis une dizaine de jours ! D’après l’opérateur SFR, ces pannes n’ont pas encore été identifiées. Une pétition a été mise en ligne et a déjà récoltés plus de 1100 signatures en 48h.

Benjamin Saint-Huile pressenti pour devenir le 1er socialiste du Nord aux élections régionales en juin prochain

Le maire de Jeumont et Président de l’agglomération Maubeuge Val-de-Sambre devrait figurer en très bonne place sur la liste d’union de la Gauche, qui sera conduite au niveau régionale par l’écologiste Karima Delli, aux côtés des socialistes, des communistes et des membres de la France Insoumise.

Du retard pour la construction d’une unité de méthanisation sur la zone de la Marlière à Feignies

Alors qu’ils étaient attendus pour le mois d’avril, les premiers coups de pelleteuses seront finalement donnés pas avant l’été, la faute à quelques soucis administratifs et à un retard d’attribution d’une importante subvention qui devrait être accordée par la Région !

La colère des étudiants éligibles au concours du professorat d’EPS

Alors que certains terminent leur troisième année à l’université de Valenciennes, ils viennent d’apprendre que le Master fermera ses portes pour la rentrée de septembre. Les futures profs de sports devront donc se réorienter vers d’autres universités, comme celle de Lille. Outre une pétition qui a été mis en ligne, ces étudiants manifesteront demain devant l’université de Valenciennes, puis devant le rectorat de Lille pour exprimer leur opposition à cette fermeture de Master. Sur la centaine d’étudiants concernée, 25 sont originaires du val de Sambre.

Des denrées alimentaires offertes aux étudiants précaires par les collégiens de Saint-Exupéry à Hautmont

Après avoir organisé en janvier une collecte de denrées à destination des animaux de la SPA, les élèves et le personnel se sont mobilisés en mars en faveur des étudiants. Ils ont ainsi recueilli près de 500 boîtes à chaussures remplis d’aliments de premières nécessités, qui ont été distribuées cette semaine au campus de Valenciennes et de Maubeuge !

Par Paul Schuler

Voir aussi