En bref pour ce vendredi 16 avril 2021

16 avril 2021 à 13h16

Dans le sud-Avesnois :

Le budget 2021 de la communauté de communes du sud-Avesnois voté à l’unanimité 

C’est passé comme « une lettre à la poste » s’est réjoui Mickaël Hiraux, le Président du sud-Avesnois. Le budget s’équilibre à 11 860 000 € en fonctionnement et à plus de 3 640 000 € en investissement. Parmi les projets phares, on retiendra l’installation d’une chaufferie à bois déchiqueté pour 800 000 € dans l’ex usine EuroPB, des travaux de voirie avec la création d’une liaison piétonne et d’un rond-point sur les ZAC de la Marlière et de l’Espérance à à Fourmies, l’achat de nouveaux bacs pour la collecte du verre en porte à porte ou l’acquisition des anciens locaux techniques du département à Trélon. Autre bonne nouvelle pour les contribuables : les taxes foncières et la taxe pour l’enlèvement des ordures ménagères n’augmenteront pas. Elles resteront au même niveau qu’en 2020.

Un nouvel avenir pour les friches Hubinet à Wignehies

Ces 13 000 m2 de bâtiments sont laissés à l’abandon depuis la fermeture de cette filature en 2004. Rachetée par l’Établissement Public Foncier, en vue de sa démolition, finalement, la nouvelle municipalité ne souhaite pas tout raser. Elle envisage de conserver et de réhabiliter les 3000 m2 de l’ancien tissage, pour y accueillir, éventuellement les services techniques municipaux, un hall d’exposition pour l’organisation de brocantes couvertes l’installation du club de boxe Pien et plusieurs entreprises. Un parking sera aménagé et l’autre partie, située plus ou moins en zone inondable, sera transformée en un simple espace vert. Les travaux devraient démarrer en 2023 et le cout total de cette opération est estimé à plus de 2 millions d’euros, avec la possibilité d’obtenir de nombreuses subventions par l’Etat, la région ou le département.

Attention aux travaux de renouvellement de voirie à Anor 

Les services du département du Nord commenceront par la rue d’Hirson les 22 et 23 avril prochains, avant de s’attaquer aux rues de Trélon et Gabriel Péri les 26 et 27 avril. Des déviations seront mises en place durant la durée de ces chantiers et seuls les riverains pourront continuer à accéder à leur domicile.

Un dépistage massif de la Covid le 21 avril à Trélon

Ça va se passer à la salle des fêtes, de 9h à 17h en non-stop. Ce seront une nouvelle fois des tests PCR ou antigéniques pour celles et ceux qui veulent obtenir un résultat en moins de 20 mn. C’est gratuit, ouvert à tous les habitants du sud-Avesnois, sans rendez-vous, sur présentation d’une carte vitale et d’une pièce d’identité !

La covid-19 ne doit pas faire oublier les autres maladies à Fourmies

Le Diabétobus fera escale lundi dans le quartier du Trieux à Fourmies, de 10h à 16h, pour dépister le diabète, le cholestérol ou l’hypertension. Vous pourrez aussi en profiter pour parler de vos problèmes de surpoids ou d’alimentation. En raison de la pandémie, il faut prendre rendez-vous au préalable au 06 32 86 51 12.

En Thiérache :

Quatre jeunes placés en garde à vue mercredi, après avoir débarqué au lycée d’Hirson munis de fusils d’airsoft

Comme le souligne nos confrères de l’Union, ils étaient casqués, gantés et vêtus de treillis ! Aussitôt alerté par des riverains apeurés, les gendarmes d’Hirson et leurs collègues du PSIG ont réussi à interpellé sans difficulté ces 4 jeunes hommes. Pour avoir fait cette mauvaise blague, qui a créé un vent de panique au lycée d’Hirson, ces 4 fans d’airsoft devront répondre de leurs actes prochainement devant la justice.

Une affaire de mise en danger d’un enfant de 4 ans à Wassigny

Un homme a été condamné cette semaine à 6 mois de prison pour conduite d’un quad, sous l’emprise de l’alcool, à vive allure et avec son propre fils, âgé de 4 ans, sur ses genoux ! Les faits remontent au 12 mars 2020, à Wassigny, dans le canton de Guise ! Ce quinquagénaire, déjà condamné pour des faits similaires, circulait également sans casque et sans gant. Son enfant n’avait pas non plus le moindre équipement de sécurité. Il affichait un taux d’1,66 gramme d’alcool dans le sang. Son quad n’était pas immatriculé, ni même assuré. Sa peine de prison est assortie d’un sursis probatoire de 2 ans.

Une série de projets pour redonner de l’attractivité à la ville de Guise 

Sept logements seront notamment réhabilités dans une résidence de la rue de Robbé. Des jardins ouvriers seront aménagés. Une ancienne friche industrielle du centre-ville devrait être requalifiée pour devenir un véritable écoquartier. Parmi les autres projets retenus dans le cadre du dispositif national des « petites villes de demain », il y a la création d’une auberge de jeunesse dans une aile du Familistère, l’aménagement d’une liaison douce entre le château-fort et le Familistère Godin ou bien encore la transformation du plus vieil immeuble de Guise en une cidrothèque…

Par Paul Schuler