Encore plus de contaminations Covid-19 en Sambre-Avesnois-Thiérache  

07 avril 2021 à 11h17 - 1465 vues

Contrairement à d’autres territoires français, les mesures de freinage mises en place depuis 2 semaines par le gouvernement, n’ont eu, pour l’instant, quasiment aucun effet positif. C’est même tout le contraire, puisque la situation sanitaire continue de se dégrader de jour en jour, notamment dans le Val-de-Sambre, dans le sud-Avesnois et en Thiérache.

Seuls le Pays de Mormal et le Cœur de l’Avesnois montrent quelques signes encourageant, avec une stabilité des contaminations sur 2 semaines et des taux d’incidence qui varient comme mercredi dernier entre 404 et 425 cas positifs pour 100 000 habitants. 5 malades de la Covid sont toujours soignés à l’hôpital d’Avesnes, alors qu’à l’hôpital du Quesnoy, il ne reste plus que 4 patients pris en charge contre 9 la semaine dernière ! 9 clusters, ayant pour origine des rassemblements familiaux, ont été identifiés dans l’arrondissement d’Avesnes. Ils sont tous aujourd’hui sous contrôle.

Une augmentation des hospitalisations Covid à Maubeuge

Dans le val de Sambre, tous les indicateurs sont dans le rouge, avec 455 nouveaux cas positifs pour 100 000 habitants, contre 438 la semaine dernière. Les limitations de déplacements ou le port du masque désormais obligatoire partout en intérieur comme à l’extérieur n’ont pas permis de faire baisser les contaminations, même si la situation reste finalement plus ou moins sous contrôle. Il n’y a pas eu d’explosion comme dans le sud-Avesnois. Par contre, c’est de plus en plus tendu à l’hôpital de Maubeuge, avec désormais 58 patients Covid-19 pris en charge, dont un enfant de moins de 12 ans et 9 en réanimation, contre un total de 31 malades de la Covid il y a encore une semaine. Grâce aux premiers effets de la vaccination, la part des patients âgés est en diminution et aucun décès ne nous a été signalé cette semaine. 

Des records de contaminations sur Fourmies et dans le sud-Avesnois

Dans le sud-Avesnois, c’est de pire en pire. Le taux d’incidence s’approche dangereusement des records de contaminations enregistrés le mois dernier sur Dunkerque, dans le Pas-de-Calais et en région parisienne, sans aucune raison particulière, avec désormais 800 cas positifs pour 100 000 habitants, contre 748 la semaine dernière et 225 il y a 3 semaines. Hier soir, il y avait 22 patients Covid pris en charge à l’hôpital de Fourmies, contre 16 il y a 8 jours, dont 2 en soins intensifs. Néanmoins, ces derniers chiffres ne reflètent pas totalement la situation réelle au niveau local, puisque sur la période du 19 mars au 4 avril, l’hôpital de Maubeuge a transféré plus d’une quarantaine de patients vers les hôpitaux de Fourmies, d’Avesnes et d’Hirson.

Pas d'amélioration en Thiérache

En Thiérache, justement, les taux de contaminations restent très élevés et largement supérieurs au val de Sambre: ils varient entre 493 cas positifs pour 100 000 habitants en Thiérache du centre et 607 cas positifs dans le canton de Guise. Dans le canton d’Hirson, on comptait lundi soir 592 cas positifs pour 100 000 habitants, contre 617 le 1er avril. Au niveau des hospitalisations, elles sont plus ou moins stables en Thiérache : l’aile Covid-19 de l’hôpital d’Hirson compte à ce jour 17 patients pris en charge, contre 19 mercredi dernier. Sur Guise, il y avait hier soir encore et toujours 12 patients Covid hospitalisés !

Par Paul Schuler