Fourmies : Laïka, une chienne cadavérique et victime de sévices graves, sauvée par la SPA

12 avril 2021 à 13h46

Corinne Flament, la Présidente de la SPA Hirson-Thiérache (le refuge du Vivier) est encore sous le choc. Samedi matin, alors qu’elle participait à une réunion avec les bénévoles de son association, elle a reçu le signalement d’une chienne maltraitée, qui n’était plus nourrie depuis presque un mois et qui n’avait même plus de force d'aboyer. Grâce à l’intervention de Mickaël Hiraux, le maire de Fourmies et de la Gendarmerie Nationale, la chienne a pu être retirée à son propriétaire et aussitôt prise en charge par un vétérinaire. Laïka souffre « de déshydratation extrême, d’escarres au niveau des fesses et des coudes, de coupures et de mutilations au niveau des pattes et de strangulation à hauteur du cou ».

Lorsque les gendarmes et les bénévoles du refuge du Vivier sont arrivés sur place, ils avaient découvert la pauvre chienne attachée avec un câble de moins de 50cm de long. Pour justifier son état cadavérique, son propriétaire a simplement expliqué « qu’il n’avait pas eu le temps de la nourrir ces derniers jours, car sa femme venait d’accoucher » …

Hier soir, Corinne Flament a eu des nouvelles rassurantes de Laïka : après avoir été mise sous perfusion pendant plus de 24h, la chienne commence à reprendre tout doucement quelques forces. Les résultats de la prise de sang laissent à penser que les organes vitaux ne sont pas touchés. D’après le vétérinaire, sans une prise en charge dans les 48h, cette chienne serait morte aujourd'hui.

La SPA Hirson-Thiérache va porter plainte contre le propriétaire de Laïka pour non déclaration d’un chien de catégorie 1 et pour sévices graves envers un animal de compagnie, qui auraient pu provoquer sa mort. En plus d’une peine de prison ferme, Corinne Flament espère que sera également prononcée à l'encontre de cet individu une interdiction à vie de posséder un animal de compagnie.

Photo : SPA Hirson-Thiérache / Texte : Paul Schuler

>>> Corinne Flament, la Présidente de la SPA Hirson-Thiérache (le refuge du Vivier) :