Grève des enseignants : "La crise sanitaire a amplifié la colère" assure le SNES-FSU

26 janvier 2021 à 10h00

Cet appel à la grève aujourd’hui des enseignants, à l’initiative de l’intersyndical du corps enseignant. Ils protestent contre la politique menée par le gouvernement et le Ministre de l’Éducation Nationale Jean-Michel Blanquer, et je cite « le mépris qu’il ne cesse d’afficher vis à vis des personnels ». On ne connaîtra que ce mardi matin l’ampleur de la mobilisation dans les lycées et collèges du territoire. Au collège Jacques Brel de Louvroil, la restauration scolaire pour les collégiens ne sera pas assurée aujourd’hui. Au collège du Solrézis de Solre-le-Château, un mouvement est en cours depuis ce matin : deux classes seraient supprimées à la rentrée 2021 par le rectorat selon le corps enseignant.

Ils se rassembleront cet après-midi à 14h, à Lille.

Qu’est ce qui provoque la colère des enseignants ?

Christophe Dugne, professeur de Physique Chimie au Lycée Pierre Forest de Maubeuge et membre du Syndicat SNES-FSU : (interview ci-dessous)

De l'amiante au Lycée Pierre Forest de Maubeuge ? C'est en tout cas l'inquiétude des enseignants de l'établissement maubeugeois. Ces dernières semaines, on constate dans le bâtiment L (notre photo) que de la peinture s'effrite et tombe en poussière. Un bâtiment, qui représente encore aujourd'hui un peu plus de 70% des cours au Lycée, selon le syndicat SNES-FSU. La Région Hauts-de-France et la ville de Maubeuge travaillaient sur deux projets : soit la destruction pure et simple du bâtiment L soit des travaux de refonte intégrale. C'était en 2017. Les enseignants en tout cas vont interpeller la Mairie et la Région afin qu'une décision soit prise dans les plus brefs délais.