Mickaël Hiraux : « Tout faire pour préserver et renforcer l'hôpital de spécialités à Fourmies ! »

12 mars 2021 à 16h45

Lors de la manifestation initiée, ce jeudi, par les syndicats CGT et FO et réunissant plus de 200 personnes pour défendre un hôpital public de spécialités et le maintien de la chirurgie à Fourmies, Mickaël Hiraux, le Président du conseil de surveillance de l’hôpital, n’a pas pu prendre la parole.

Le maire de Fourmies souhaitait rassurer les manifestants, ayant lui aussi « la volonté de défendre un hôpital de spécialités, sa chirurgie et sa maternité ». Il souhaite « offrir aux 80 000 habitants de la grande Thiérache une offre de soin complète et de qualité optimale ».

Il rappelle qu’il a demandé au Préfet des Hauts-de-France de suspendre l’étude portant sur la création d’un service unique de chirurgie à la Polyclinique de Wignehies, au profit d’une nouvelle étude visant à créer un « Pôle santé de la Grande Thiérache », avec l’hôpital de Fourmies, comme tête de réseau, gardant toutes ses spécialités, sa maternité, sa chirurgie et ses urgences, associé à la polyclinique de Wignehies pour la chirurgie et aux hôpitaux d’Hirson-Le Nouvion-Vervins.

Estimant que « La Santé n'a pas de prix », Mickaël Hiraux a aussi demandé à l’Agence Régional de Santé de prendre en charge intégralement les 1 500 000 € de déficit annuel que représente le service chirurgie de Fourmies. Le président du Conseil de surveillance tient à rappeler « qu’à aucun moment, la maternité et les urgences n’ont été menacées de fermeture ». 

>>> Ecoutez la réaction de Mickaël Hiraux, le Président du conseil de surveillance de l’hôpital de Fourmies :