Sambre : en bref pour ce jeudi 13 janvier 2022


13 janvier 2022 - 1284 vues

Jeudi noir aujourd’hui dans l’éducation nationale

Les professeurs, inspecteurs et chefs d’établissement protestent contre la multiplication des protocoles sanitaires, qui changent quasiment toutes les semaines, en fonction de l’évolution de la pandémie et qui entrainent, selon eux, une désorganisation totale dans les écoles. La plupart des syndicats d’enseignants souhaitent revenir au protocole de base, entrainant la fermeture d’une classe dès le 1er cas de Covid confirmé !

Grève nationale dans les établissements scolaires de la Sambre-Avesnois-Thiérache

On nous annonce près de 75 % de grévistes dans les écoles élémentaires, près de 50 % dans les collèges et les lycées, avec en moyenne : une école fermée sur deux en France. Cette grève est aussi très fortement suivie en Sambre-Avesnois-Thiérache. Sur Maubeuge par exemple, 17 des 22 écoles sont fermées aujourd’hui, 4 sur Aulnoye-Aymeries et 19 des 38 classes de Feignies n’ont pas ouvert leurs portes aujourd’hui. A Ferrière-la-Grande, seule l’école du centre est totalement fermée, avec la mise en place d’un service minimum.

Par contre, à Hautmont, aucune école n’a été fermée aujourd’hui et toutes les cantines sont restées ouvertes, avec par contre, des renforts d’agents communaux attendus pour assurer la garde des élèves dont les profs font grève. Il en a été de même à Avesnes, Fourmies, Anor, sur Hirson, à Guise, à Bavay, Landrecies ou bien encore à Le Quesnoy. Plus de détails sur canalfm.fr !

Des parents solidaires avec les enseignants

Si certaines communes ont mis en place un service d’accueil minimum, la plupart des parents vont devoir se débrouiller pour garder leurs enfants. Notre journaliste Thibaut Paquit s’est rendu mardi à la sortie de l’école Notre Dame de Grâce à Maubeuge, pour aller à la rencontre de parents, qui, pour la plupart, sont solidaires avec les enseignants grévistes. Les parents réclament eux-aussi la mise en place d’un seul et unique protocole sanitaire, plus simple et surtout plus efficace.

Des inquiétudes concernant le devenir de l’entreprise Phénix à Rousies

Créé en 1909, cette société compte aujourd’hui plus de 60 salariés. Elle est spécialisée dans la fabrication de silos de stockage et de capots métalliques. Un plan social pourrait être présenté dès demain et en cas de licenciements, le déblocage d’un fond de solidarité, est d’ores et déjà assuré.

Un chat blessé par un tir de carabine au niveau des omoplates

Les faits ont été commis il y a quelques jours à la frontière franco-belge, du côté de Frameries, à quelques kilomètres de Feignies. Lors de sa prise en charge par un vétérinaire, ce dernier a réussi à extraire les impacts de plomb et à sauver l’animal. Les propriétaires de chiens ou de chats victimes des mêmes sévices sont invités à porter plainte, pour obliger les autorités à ouvrir une enquête.

La reconduction de l’opération « Pass Permis » à Maubeuge

Il faut être âgé entre 18 et 25 ans et habité dans l’un des 6 quartiers prioritaires de la ville. Vous avez jusqu’au 18 mars pour candidater directement en mairie de Maubeuge ou via son site internet. Rappelons qu’en échange d’un financement du permis de conduire, les jeunes retenus devront s’engager à effectuer plusieurs dizaines d’heures bénévoles en faveur de la collectivité !

La reprise des travaux de requalification et de rénovation urbaine du centre-ville de Jeumont

Cela concerne une nouvelle phase d’aménagement de la rue Jean Jaurès et du Boulevard de Lessines. Le pavage de la rue Hector Despret et la rénovation des réseaux d’assainissement de l’avenue du Général de Gaulle seront également programmés dans les prochains jours. Tous ces chantiers devraient être terminés d’ici la fin du premier trimestre.

Des vœux en distanciel à Maubeuge

A partir de lundi, les maubeugeois vont recevoir dans leur boîte aux lettres une carte de vœux avec deux QR Code, qu’ils devront flasher pour découvrir en vidéo les vœux d’Arnaud Decagny, le maire de Maubeuge et un second reportage présentant les grands projets, allant du Pole Gare à la construction d’une Halle Couverte, en passant par la rénovation de la place de Wattignies, du centre-ville et du Théâtre Le Manège.  

La reconduction de l’opération « Pass Mobilité » à Hautmont

C’est destiné aux jeunes Hautmontois âgés entre 18 et 25 ans, ayant un projet professionnel. En échange de plusieurs heures de bénévolats en faveur de la collectivité, le permis de conduire sera intégralement financé. Vous avez encore quelques jours pour candidater en mairie d’Hautmont.

Une enveloppe d’1 800 000 € en faveur des associations à Aulnoye-Aymeries 

C’est une somme équivalente au budget 2021 et qui a fait l’unanimité. Les associations qui en ont fait la demande, vont d’ailleurs recevoir ce mois-ci une avance de 3 mois. Notez par ailleurs qu’une subvention exceptionnelle a été accordée au Sambre-Avesnois Handball d’Aulnoye-Aymeries.

Une plantation de 1000 arbres et arbustes en bordure de la RN2 à Eclaibes

Ce sont des élèves du Clos Fleuri à Avesnes qui ont été chargés de mener à bien cette opération, qui concerne une parcelle représentant plus de 480 mètres de linéaire en direction de Beaufort…

L’installation d’un chapiteau à proximité de la scène nationale du Manège de Maubeuge 

C’est le duo Jean Lambert-Wild et Lorenzo, actuellement en résidence d’artistes dans le val de Sambre, qui s’y est installé, pour s’entrainer et répéter des figures ou des acrobaties qui seront à découvrir lors d’une restitution programmée du 5 au 25 mai, avec une série de spectacles proposée sur Maubeuge, Bruxelles, Mons et Valenciennes. En attendant, il est possible d’assister à ces répétitions, sous certaines conditions…

Une promotion pour un jeune footballeur Sambrien

Mehdi Terki vient d’être recruté par un club de ligue 1 au Luxembourg. Ce natif de Maubeuge, évolué depuis l’été 2020 à Molenbeek, un club de seconde division en Belgique.

Par Paul Schuler / Avec D.H. et T.P.