Sud-Avesnois / Thiérache : en bref ce mercredi 13 octobre 2021

13 octobre 2021 à 13h36 - 622 vues

Dans le sud-Avesnois :

Fourmies : la démolition du coron insalubre de la Sans Pareille remplacée par une réhabilitation

Cela fait plus de 5 ans que le maire de Fourmies, Mickaël Hiraux, s’est attaqué à ce lotissement, composé d’une trentaine de maisons. L’établissement public foncier était d’ailleurs prêt à prendre en charge la démolition du bloc, sauf que 2 propriétaires, qui ont beaucoup investi dans des travaux de rénovation de leurs habitations, n’ont pas du tout l’intention de vendre leurs biens. Les autres logements vont donc être rachetés via l’office public d’HLM Fourmies Habitat, en vue d’une réhabilitation intégrale. Le maire de Fourmies prévient d’ores et déjà que ce projet va encore prendre un peu de temps, le temps d’acquérir l’ensemble des habitations délabrées.

Le lancement en novembre d’un vaste programme pour lutter contre l’habitat insalubre et indigne à Fourmies 

Plus de 650 logements délabrés et indignes ont été identifiés sur Fourmies et près de 400 d’entre eux pourraient être rachetés, puis réhabilités par l’office public d’HLM Fourmies Habitat dans les prochaines années, via la création d’une nouvelle entité juridique. D’autres maisons insalubres seront bientôt rasées sur Fourmies et ce programme de démolition commencera en novembre par les 14 habitations délabrées du coron ouvrier Dury, situé à l’entrée de la ville, dans le quartier de Trieux (près de la Concorde). On a du mal à y croire, mais jusqu’en 2016, ces logements insalubres étaient encore habités.

C’est l’Établissement Public Foncier qui va en gager la déconstruction de ce coron en novembre et pour une durée de 2 mois. S'en suivra une phase de renaturation, avec la plantation d'arbres et arbustes d'essences locales, tout en préservant certaines espèces déjà présentes. Ce site rendu à la nature sera une nouvelle porte d’entrée sur Fourmies pour l’EuroVéloroute 3. Il sera géré en éco-pâturage. Le coût total de cette opération (acquisition, démolition renaturation) atteint les 300 000 €, dont seulement 80 000 € à la charge de la commune.  

40 % d’augmentation des subventions territoriales pour équilibrer le budget de l’écomusée de l’Avesnois 

Après les 300 000 € supplémentaires accordés par la région et les contributions complémentaires des municipalités de Trélon et de Fourmies, la semaine dernière, ce sont les élus du sud-Avesnois qui ont accepté à leur tour, d’aider financièrement l’Écomusée de l’Avesnois à traverser sa mauvaise passe, occasionnée par un budget de fonctionnement mal évalué il y a 2 ans, lors de la transformation de l’association en un établissement Public de Coopération Culturelle (EPCC). Pour permettre à la structure de continuer à rayonner au-delà de nos frontières régionales, l’État devrait aussi abonder au budget dès l’an prochain.

Signalons par ailleurs que le président actuel de l’écomusée, Benoît Wascat, va devoir bientôt laisser sa place à un élu de la région. Quant à la conservatrice-directrice, elle est sur le départ et sera remplacée dans les meilleurs délais… Un programme de rénovation du musée fourmisien, à 11 millions d’euros, est également à l’étude depuis plusieurs années. Il pourrait être intégré au Pacte n°2 de la Sambre-Avesnois-Thiérache, qui sera signé en novembre par Emmanuel Macron.

L’organisation d’une conférence sur la Pologne ce samedi à Ohain

La maison de l’Europe et son porte-parole Philipe Tabary vous invitent à cette table ronde pour célébrer le centenaire des accords sur l’immigration massive de travailleurs polonais et pour écouter le témoignage d’un jeune étudiant du village, Victorien Dupont-Ladoski, qui reviendra sur son année Erasmus passée à l’Université de Varsovie en Pologne, avec l’objectif inciter un maximum de jeunes à s’inscrire dans de tels programmes d’échange européen ! C’est gratuit et ouvert à tous, ce samedi à 16h, au n°5 de la rue des Horbes à, à Ohain, sur simple réservation par email : pe.tabary@orange.fr !

En Thiérache :

Une habitation en partie ravagée par les flammes dans la nuit de lundi à mardi à La Capelle 

Il était 22h25 lorsque les secours ont été alertés par des riverains de la rue du Général-de-Gaulle ! D’après les 1ers éléments de l’enquête, le feu serait parti de la cuisine. Le sinistre a rapidement été maîtrisé, avant qu’il ne se propage aux autres pièces de l’habitation. Deux personnes ont été incommodées par la fumée et aussitôt hospitalisées sur Hirson. L’origine de ce sinistre reste inconnue. Y a-t-il un lien avec les incendies qui se sont produit durant la même soirée du côté d’Ohis et d’Origny-en-Thiérache ? A ce stade des investigations, aucune piste n’a été écartée.

Un cycliste violemment percuté par une voiture sur la route de Macquenoise à Hirson

L’accident s’est produit lundi vers 8h45. L’homme âgé de 39 ans arrivait de Saint-Michel sur la route départementale 3 050, lorsqu’il fut percuté par un automobiliste qui ne l’avait pas vu. Sous la violence du choc, le cycliste a été projeté sur le pare-brise. Blessé très grièvement, il a été transféré en urgence vers le centre hospitalier de Saint-Quentin. A priori, malgré les blessures sérieuses, son pronostic vital ne serait plus engagé ! 

Incendie 2.jpg (114 KB)

Trois incendies lundi soir dans le canton d’Hirson

Il était 20h55, lundi soir, lorsque les sapeurs-pompiers ont été appelés une première fois pour un feu d’habitation à Ohis. Malgré leur rapide intervention, tout le premier étage a été ravagé par les flammes. Aucun blessé n’est à déplorer, mais devant l’étendue des dégâts, le propriétaire des lieux a dû être relogé.

55 minutes plus tard, c’est un feu de hangar agricole qui a été signalé cette fois-ci à Origny-en-Thiérache (photo ci-dessus). Il ne reste pas grand-chose des ballots de paille et du tracteur qui étaient entreposés à l’intérieur du bâtiment. Par contre, le hangar voisin a pu être préservé, tout comme les bovins de l’exploitation. Une enquête a été ouverte pour déterminer les circonstances de ces 2 sinistres. Des prélèvements ont notamment été effectués sur place hier matin.

Signalons que durant cette même nuit, une voiture a également été incendiée rue du Gland à Hirson.

Par Paul Schuler / Photos : Blog Internet de Jean-Jacques Thomas, le maire d'Hirson et Président du Pays des 3 Rivières