Une multiplication des brûlages illégaux de détritus à l’air libre en Sambre-Avesnois-Thiérache

30 avril 2021 à 12h51

Depuis quelques jours, d’épaisses fumées noires ou blanches provoquent l'inquiétudes des internautes et encombrent bien souvent les standards des pompiers. Après le brûlage de pneus dans le secteur de Clairfayts mardi dernier (dont les fumées noires avaient été aperçues à plus de 20km à la ronde), rebelote hier matin à Maubeuge, avec un feu de détritus par un agriculteur Sambrien, dont la fumée a inquiété les riverains toutes la journée. Les pompiers et les policiers sont finalement intervenus sur place pour obliger ce paysan à éteindre le feu.

D'autres faits similaires nous ont été signalés mercredi et ce matin dans les secteurs de Fourmies, de Guise et d'Hirson. Les forces de l’ordre rappellent que ces brulages de détritus à l'air libre sont interdits et qu’ils peuvent être sanctionnés par une amende de 450 euros minimum. Au-delà de la pollution, ces feux de plein-air peuvent provoquer des mouvements de paniques, un trouble de l'ordre public et souvent un déplacement des pompiers qui aurait pu être évité. Par ailleurs, il existe suffisamment de déchetteries en Sambre-Avesnois-Thiérache pour recevoir et traiter ces détritus.

Par Paul Schuler