Violences conjugales - Une "libération de la parole" dans l'Arrondissement d'Avesnes-sur-Helpe

15 février 2021 à 11h30

Ces chiffres en hausse du nombre de signalement de violences conjugables en France et en Sambre-Avesnois Thiérache.

La plate-forme de signalement en ligne des violences sexuelles et sexistes a enregistré une hausse de 60 % des appels de victimes pendant le deuxième confinement par rapport à la normale.

Sur le territoire, les signalements en 2020 ont augmenté : 350 personnes sont notamment suivies par l’association AJAR d’Avesnes sur Helpe, contre une petite centaine en 2018, et 200 en 2019.

Sur le territoire, l’association AJAR accompagne les victimes dans leur procédure.

Aurélie Lefebvre est la responsable du pôle Justice. Elle nous parle d'abord des missions de l'AJAR :

Écouter le podcast

À travers les chiffres de l'AJAR, on constate une nette augmentation du nombre de dossiers suivis. Pour Aurélie Lefebvre, c'est grâce au travail de libération de la parole ces dernières années et aux dispositifs mis en place pour accompagner et protéger les victimes :

Écouter le podcast

Écouter le podcast

Les associations que vous pouvez joindre aujourd'hui :

Maison de la famille de Maubeuge : 03 27 56 65 90
Service Parenthèse de la Maison de la famille : 06 52 13 65 77
CIDFF : 03 27 29 59 84
Association AJAR : 03 27 20 26 26

En plus de ce téléphone grave danger cité par Aurélie Lefebvre, le parquet d’Avesnes-sur-Helpe va pouvoir proposer aux victimes de violences conjugales un Bracelet Anti Rapprochement.

Cécile Gressier, Procureure d’Avesnes sur Helpe, présente ce nouveau dispositif :

Écouter le podcast

Un numéro de téléphone est à retenir pour les victimes de violences, à leur entourage et aux professionnels concernés : le 3919