Le premier bilan du Député Benjamin St Huile

23 novembre 2022 - 553 vues
Télécharger le podcast

Benjamin St Huile est élu Député de la 3e Circonscription du Nord depuis 5 mois ; le 19 juin dernier, 18 448 personnes lui ont accordé leur voix et le duo compétiteur qu’il forme avec sa Suppléante, l’athlète fleurisienne, Sandrine Duhamel, obtient 51,7 % des suffrages exprimés. A 39 ans, l’élu sambrien renonce alors à ses fonctions, celle de Président de la Communauté d’Agglomération Maubeuge Val de Sambre, puis celle de Maire de Jeumont.

Il avait déclaré pendant sa campagne électorale vouloir défendre le territoire qu’il place au premier chef de sa mission parlementaire, être sur le terrain, travailler dans un esprit fédérateur et construire une opposition constructive plutôt que clivante. L’ex-socialiste a choisi cet été d’intégrer le plus petit parti politique de l’Assemblée Nationale, Libertés, Indépendants, Outre-mer et Territoires, LIOT qui compte 20 Parlementaires. Il fait partie de la commission Développement durable et de l’aménagement du territoire.

Quel est le bilan de sa première rentrée parlementaire ? Quelle méthode a-t-il adoptée pour donner de la légitimité au plus petit parti d’opposition à l’Assemblée Nationale ?

Ecoutez en PodCast, l’interview de Benjamin St Huile, Député (LIOT) de la 3e Circonscription du Nord, il est L’Invité de la Rédaction ce mercredi, sur Canal FM à 12h et 19h

Parmi les dossiers locaux et nationaux, défendus par le Parlementaire :

Dans le cadre du projet de loi sur l’assurance chômage, Benjamin St Huile a proposé début octobre, au Ministre du Travail et du Plein emploi, de territorialiser l’assurance chômage avec un montant et une durée d'indemnisation adaptés à la réalité économique et sociale du terrain, pour soutenir le retour à l'emploi et à la formation des plus précaires.

Le Député de l’Avesnois a demandé au Ministre de la Transition énergétique, un bouclier tarifaire pour le bois de chauffage et le pellet dont les prix ont grimpé en raison des difficultés d’approvisionnement. Il a défendu, devant le Ministre de l’économie, début octobre également, la mise en place d’un bouclier tarifaire pour les collectivités locales confrontées à la flambée du prix des énergies.

Début novembre, Benjamin St Huile interpellait le Ministre de l’Agriculture, sur la gestion du bois par l’Office National des Forêts et le respect du patrimoine forestier et faunistique : l’association Mormal Forêt Agir a en effet obtenu, après une longue procédure judiciaire, la transmission par l’ONF du Plan d’Aménagement Forestier 2014-2033 qui révèle qui 120 000 m3 de bois ont été coupés par l’ONF au 31 octobre 2022, tandis que la programmation prévoyait initialement moins de la moitié : 62 000 m3 de volumes à couper. Le Parlementaire a demandé au Ministre que tout soit mis en œuvre pour que les programmations actées soient respectées et que la transmission des informations aux citoyens, soit assurée.

Benjamin St Huile est intervenu à l’hémicycle sur la saturation de l’éolien en Région Hauts-de-France, sur le service dégradé de la SNCF en Hauts-de-France, sur la programmation des travaux de la Cité scolaire Pierre Forest à Maubeuge, sur le personnel de la petite enfance avec l’ouverture des recrutements aux candidats non-qualifiés ou qualifiés mais pas dans ce secteur. Il a demandé que des places en centre de formation soient ouvertes rapidement.

Dans le secteur de la santé, en local, et face à la situation du Centre hospitalier de Maubeuge, le Député a invité le Ministre de la Santé à le visiter. En matière de santé toujours mais à l’échelle nationale cette fois, Benjamin St Huile a demandé mi-novembre à François Braun, que des moyens soient accordés dans la recherche et l’accompagnement social des personnes atteintes d’un Covid long, elles sont 2 000 000 en France. 

 

Delphine Hernu

Photo - FB Benjamin St Huile