En bref, ce mardi 23 mars 2021

23 mars 2021 à 12h05

Des repreneurs potentiels pour l’ancien magasin Conforama sur la zone commerciale Auchan Louvroil ?

La fermeture de ce spécialiste de l’ameublement avait laissé sur le carreau une trentaine de salariés, il y a 1 an. Aujourd’hui, différentes propositions sont actuellement étudiées, mais le projet qui tient la corde, c’est celui qui est porté par Ceetrus et Auchan Retail, les filières immobilières du groupe Auchan qui envisageraient de racheter l’ancien Conforama pour agrandir la galerie marchande actuelle. Les négociations vont se poursuivre et pourraient durer encore quelques mois.

Toujours pas d’ouverture envisagée pour l’usine à masques de Marpent !

Cela fait maintenant plusieurs semaines que nous cherchons à joindre l’entrepreneur Hakim Boubbiche, mais jusqu’à présent, nos sollicitations sont restées sans réponse. Il en est de même pour le maire de Marpent Jean-Marie Allain, qui a décidé d’envoyer un courrier à la Direction générale des Finances publiques pour en savoir plus sur ce promoteur.

En juin dernier, ce projet prévoyait de fabriquer des milliers de masques FFP2, dès septembre, avec une dizaine de recrutement à la clé et une montée en puissance, pour atteindre les 90 salariés dès cette année. L’entrepreneur avait même évoqué la possibilité de se lancer dans la fabrication de gants et de surblouses. Or, presque 10 mois après cet effet d’annonce, à part quelques menus travaux qui auraient été réalisés l’été dernier, il ne se passe plus rien et il semblerait bien que ce projet soit aujourd’hui remis en cause !

La fermeture de la cantine du collège Jacques Brel à Louvroil, pour cause de Covid

Dans les faits, un seul agent a contracté le coronavirus, mais tous ses collègues ont été déclarés « cas contacts ». Ils ont été invités à s’isoler chez eux, dans l’attente de se faire tester. Une solution d’urgence a tout de même été trouvée pour les 20 élèves demi-pensionnaires sur les 90 inscrits, dont les parents ne pouvaient pas les récupérer à midi, avec l’instauration d’un service repas au château enchanté. La cantine de Louvroil pourrait réouvrir ses portes dès vendredi midi, si d’ici-là tous les tests se révèlent négatifs.

1 400 000 € économisés « grâce » à la Covid-19 à Hautmont 

Alors certes, il y a eu quelques dépenses imprévues, dont plus de 300 000 € pour l’achat de masques et de gel hydroalcoolique, mais l’annulation de l’opération « Hautmont Belle-Île », du marché de Noël et de la quasi-totalité des festivités, a permis d’économiser plus d’1 300 000 €, auxquels s’ajoutent les gains obtenus à travers l’organisation de centres de loisirs restreints ou la suppression de toutes les réceptions. De nouvelles économies sont d’ailleurs à prévoir cette année, puisque les 2 principaux événements de l’année, Belle-Île et « Noël » ont été repris en main par la municipalité Hautmontoise. 

La nouvelle vie de Caroline, une ex-aulnésienne de 27 ans, après avoir contracté la Covid-19

Depuis 18 mois, Caroline vit à Mayotte, après avoir occupé les fonctions d’assistante sociale du Centre Communal d’Action Sociale d’Aulnoye-Aymeries. Caroline a contracté l’an dernier la Covid-19, mais en est aujourd’hui totalement guérie. Elle souhaiterait que ses amis Sambriens puissent la rejoindre ou rentrer en Métropole, mais il lui faudra au préalable respecter une période d’isolement de 7 jours minimum.

La Sambre-Avesnois à l’heure de la Troisième Révolution Industrielle

Pour réussir cette transition énergétique, écologique, économique, numérique et sociale, le COTTRI Sambre Avesnois agit comme le fédérateur de tous les acteurs du territoire qui développent des projets REV3 depuis 3 ans et dans une dizaine de domaines différents comme l’adaptation au changement climatique, la performance énergétique des bâtiments, les problèmes de mobilité ou le développement des énergies renouvelables.

Un retour à la normal progressif aujourd’hui sur le réseau TER Hauts-de-France 

Quelques perturbations sont encore à craindre entre Hirson-Jeumont, Aulnoye-Aymeries et Lille, suite à la grève des contrôleurs engagée depuis dimanche soir. Les contrôleurs ont le sentiment d’être abandonnés par leur direction face aux risques liés à la Covid-19. D’autres mouvements de ce type sont à prévoir dans les prochains jours s’ils n’obtiennent pas gain de cause !

Stéphane Wilmotte et Sébastien Seguin chez Les Républicains !

Les maires d’Hautmont et d'Avesnes soutiennent la candidature d’Antoine Sillani, pour prendre la tête de la fédération des Républicains du Nord. De nombreux habitants ont été surpris, car lors des dernières élections municipales, ces 2 nouveaux maires s’étaient présentés à la tête de listes « sans étiquette » de large rassemblement, avec à leur côtés des personnalités plutôt à droite, mais aussi d’anciens socialistes, des femmes et hommes de gauche ou bien encore la députée de la République En Marche sur Avesnes. N’ayant jamais caché être des hommes de droite et après avoir pris leur distance avec Les Républicains pendant un certain temps, Stéphane Wilmotte et Sébastien Seguin sont donc à nouveau cartés. Stéphane Wilmotte précise même qu’il a repris sa carte de membre LR depuis l’automne dernier ! Sébastien Seguin n’a pas donné de précisions...

Emmanuel Macron et le Ministre de la Santé Olivier Véran attendus aujourd’hui à Valenciennes

Ils ont prévu de visiter le plus important centre de vaccination du grand Hainaut. Le Président de la République rencontrera des Médecins et des Pharmaciens, ainsi que la direction de l’hôpital de Valenciennes, dont sont rattachés les hôpitaux de Maubeuge et de Fourmies.

Un projet de rénovation du centre social des Provinces françaises à Maubeuge 

Alors que le nouveau centre ne sortira de terre que dans 5 ou 6 ans, la municipalité a décidé de débloquer plus de 260 000 € pour mettre en sécurité ce bâtiment qui avait été fragilisé par un incendie il y a 2 ans. Cette rénovation partielle sera subventionnée par la CAF à hauteur de 180 000 € !

Une nouvelle collecte de sang demain à Maubeuge

L’Amicale des donneurs du Sang vous attend de 10h à 17h, à la salle du Faubourg de Mons. Malgré la pandémie, 108 nouveaux donneurs de sang ont été enregistrés l’an dernier.

Une vente solidaire de plats à emporter pour autofinancer des projets culturels à Maubeuge 

Ce jeudi, vous pouvez repartir avec des barquettes de lasagnes « maison » pour 6 € l’unité, confectionnées par les membres du secteur famille et parentalité du centre socioculturel de l’Épinette. Pour en profiter, il faut impérativement réserver avant demain midi au 03 27 58 24 54. Les barquettes seront à retirer ce jeudi, dès 11 heures, à l’accueil du centre socioculturel de la rue Émile-Verhaeren !

Pas de cortège de Bouzouc dans les rues de Berlaimont le dimanche 16 mai prochain

Face à l’évolution de la pandémie, les organisateurs ont en effet préféré reporter leur carnaval au 26 septembre, en espérant que d’ici-là, la campagne vaccinale aura porté ses fruits !