En bref, ce mardi 30 mars 2021

30 mars 2021 à 14h36

Le déploiement de 70 caméras de vidéosurveillance supplémentaires à Aulnoye-Aymeries 

La ville va d’abord procéder au remplacement des caméras actuelles devenus obsolètes, puis en installera 70 nouvelles à des endroits stratégiques, avec l’objectif d’atteindre la barre des 130 caméras d’ici la fin 2022. Ces images seront enregistrées et conservées pendant une quinzaine de jours. Le coût total de cette opération s’élèvera à 350 000 € !

Un risque d’effondrement d’une partie des remparts de Maubeuge

Cela fait plusieurs jours que la rue de Vauban est fermée à la circulation car des maçonneries de la salle de la Rapière bougent fortement. Des travaux de sécurisation et de restauration vont donc devoir être effectués dans les meilleurs délais. La municipalité va en profiter pour abattre plusieurs arbres le long des fortifications pour assurer la sécurité des promeneurs.

La manifestation du cercle du silence dispersée samedi matin à Maubeuge 

Les membres de la Cimade sont en colère. Ils dénoncent une atteinte à la liberté de manifester, car cela fait plus de 12 ans, qu’ils se réunissent tous les derniers samedis du mois sur la Place des Nations, à 11h, pour défendre les droits des migrants et des sans-papiers. Or, cette fois-ci leur rassemblement n’a duré que 5 minutes. Alors qu’ils avaient tous remplis leurs attestations dérogatoires, qu’ils portaient un masque et respectaient les 2 mètres de distanciation physiques, les policiers sont arrivés et leur ont demandé de partir.

Les forces de l’ordre précisent qu’il s’agissait d’une manifestation non-déclarée en sous-préfecture et qu’en ce temps de crise sanitaires, tous les rassemblements de plus de 6 personnes sur la voie publique sont strictement interdits, sauf dérogation exceptionnelle validée par les autorités. Ce n’était pas le cas pour cette manifestation mensuelle qui bénéficie depuis 2008 d’un simple « accord tacite » avec la mairie de Maubeuge pour occuper l’espace public, mais cela n’est donc plus suffisant à l’heure de la Covid !

Une première enveloppe de 220 000 € pour réhabiliter dès cette année la route de la Queue du Bois à Hautmont

Avec ces trop nombreux « nids de poule », cette route présentait un réel danger pour les automobilistes. D’autres chantiers devraient suivre, des accès au collège Saint-Exupéry, en passant par la voirie de l’avenue Hebburn et les trottoirs de la route départementale 107. Un plan pluriannuel pour la rénovation des voiries d’Hautmont sera présenté dans les prochaines semaines. Il s’étalera jusqu’en 2026.

L’aménagement d’une halte nautique et de sa place à Boussières-sur-Sambre

Tout devrait être opérationnel dans les meilleurs délais, pour accompagner la réouverture à la navigation sur la Sambre. Le coût total de ces travaux s’élèvera à plus de 70 000 € !

Le report de la Coupe de France de VTT en septembre à Jeumont 

L’évènement devrait accueillir plus de 1200 participants et 5000 spectateurs, les 23, 24 et 25 avril prochains, mais en raison de l’aggravation de la crise sanitaire, les organisateurs n’ont pas eu d’autres choix que de décaler cette compétition aux 17, 18 et 19 septembre, en espérant que la campagne de vaccination anti-Covid aura bel et bien porté ses fruits d’ici-là ! 

Une série de travaux à Mairieux

Cela va commencer par une remise en état de la toiture de l’église et du dortoir de l’école. Divers aménagements sont également programmés au niveau du cimetière, avec la création d’un ossuaire et d’un point d’eau. Enfin, des travaux de sécurisation des réseaux électriques sont aussi prévus, le long de l’avenue du Floricamp.

Des travaux pour en finir avec les fuites sur le réseau de distribution en eau potable, rue Léo-Lagrange à Ferrière la Petite

Les canalisations vétustes vont être remplacées cette semaine. 51 habitations seront impactées jusqu’en fin de semaine. Le cout total de cette opération s’élève à plus de 400 000€ !

Le lancement des travaux de transformation de l’ancienne gendarmerie de Berlaimont en une maison médicale et résidence de 34 logements

Avec un an de retard sur le calendrier initial, les travaux ont enfin démarré la semaine dernière, pour une livraison espérée sous 18 mois. Et alors qu’elle n’ouvrira ses portes qu’en fin d’année prochaine, la future maison médicale de Berlaimont affiche déjà complet. Outre l’installation des deux médecins généralistes de la commune, un podologue, un dentiste, trois infirmières et un orthophoniste se sont déjà engagés à venir s’y établir !

Une fermeture prolongée du Zoo de Maubeuge

Il fallait sans douter, le parc animalier ne peut pas rouvrir le 3 avril comme cela prévu initialement. Le zoo restera donc fermé jusqu’à nouvel ordre et les 300 animaux devront patienter sans doute plusieurs semaines avant de retrouver leur public. Après les 4 mois de fermeture administrative imposée l’an dernier, 2021 devrait donc être encore une année compliquée.

Une vente de tartes au maroilles à emporter le 1er avril dès 11h, au centre social de l’Épinette à Maubeuge 

C’est organisé par le secteur famille parentalité pour autofinancer différents projets. Ces tartes seront vendus à 6 € l’unité. Vous avez jusqu’à demain midi pour réserver vos flamiches en contactant le centre socioculturel de l’Épinette au 03 27 58 24 54 !