En bref, ce mardi 30 mars 2021

30 mars 2021 à 14h55

Dans le sud-Avesnois :

La transformation de la place verte de Fourmies en un véritable jardin à la française

C’est le projet à 500 000 € qui a été validé jeudi soir en conseil municipal ! Le maire souhaite que la nature puisse reprendre ses droits sur cette place, en redonnant plus d'espace à la présence végétale. Mickaël Hiraux a fait appel à des paysagers de talents pour redessiner la place verte et pour offrir aux fourmisiens un nouveau lieu de promenade bucolique en plein cœur de ville. Ce sera même une sorte de « jardin des Tuileries », à la sauce fourmisienne, avec des parterres de fleurs et pourquoi le retour d’une fontaine. Si tout sera fait pour préserver les plus beaux arbres de la place verte, malheureusement, certains marronniers devront être abattus, car ils sont atteints par la maladie de la mineuse et représentent aujourd’hui un réel danger pour les promeneurs. Les travaux démarreront dès cette année ! Les explications de Mickaël Hiraux, à écouter sur notre site canalfm.fr

Fourmies, la ville du vélo, renouvelle sa prime pour acheter un vélo électrique

Sur présentation d’une facture, les 10 premiers fourmisiens qui se présenteront en mairie, à compter du 1er avril, pourront bénéficier d’une aide de 300 €. La demande peut aussi se faire par Internet, via le site de la ville. Notez qu’il n’y a aucune condition de ressources, par contre les propriétaires de ces nouveaux vélos devront s’engager sur l’honneur à les conserver pendant au moins 5 ans. C’est la 5ème année que la ville Fourmies renouvelle cette opération. Depuis 2017, ce sont plus de 2 millions d’euros qui ont ainsi été investis par la municipalité et ses partenaires pour encourager la pratique du vélo ! Outre son soutien au Grand Prix de Fourmies, la mairie a créé une Maison des mobilités douces et une piste cyclable dans le prolongement de l’EuroVéloroute. De nouveaux aménagements urbains sont d’ailleurs programmés, comme par exemple la création de nouvelles pistes cyclables entre la place verte, l’écomusée, le centre et les étangs des moines.

Le sud-Avesnois intègre le « Réseau Points Nœuds à vélo » du département du Nord 

Dans le cadre de sa politique en faveur du développement du tourisme à vélo, après les Flandres, c’est donc la « Destination Avesnois » qui intègre ce maillage d’itinéraires cyclables qui se croisent sur plusieurs jonctions, appelés « les points nœuds ». Dans le sud-Avesnois, cela va nécessiter plusieurs aménagements, pour plus de 90 000 €, votés à l’unanimité hier soir en conseil communautaire ! Cela ira de la pose de totems à la création d’une station de lavage de vélos au cœur de la station touristique du ValJoly, en passant par l’installation de box de stationnement de longue durée et même d’une station de gonflage et d’autoréparation sur la base de loisirs des étangs des moines à Fourmies. Les travaux devraient démarrer cette année pour être opérationnel à 100 % dès l’été prochain !

En Thiérache :

Une explosion des contaminations au coronavirus en Thiérache

Alors qu’il était jusqu’à présent épargné par la 3ème vague, l’arrondissement de Vervins affiche désormais le taux d’incidence le plus élevé de l’Aisne. C’est la communauté de communes de la Thiérache-Sambre-Oise autour de Guise qui est le territoire le plus touché avec 611 cas positifs pour 100 000 habitants, contre 380 la semaine dernière. En seconde position, on retrouve le Pays des Trois-Rivières autour d’Hirson, qui est passé de 260 cas positifs jeudi soir à 573 cas pour 100 000 habitants. En Thiérache du centre, le taux d’incidence dépasse aussi la barre des 450 contaminations pour 100 000 habitants, contre 280 jeudi dernier.

Par contre, si ces taux d’incidence explosent, les hospitalisations Covid sont plus ou moins stables en Thiérache : l’aile Covid-19 de l’hôpital d’Hirson compte 19 patients, contre 20 dimanche soir. Sur Guise, il y avait hier soir 12 patients Covid hospitalisés, contre 10 vendredi.

Le décès du père Gérard Lapauw à La Capelle

Il venait d’avoir 90 ans. Il était particulièrement aimé des Thiérachiens. Après avoir œuvré durant de longues années en Afrique noire auprès des plus démunis, il avait rejoint la paroisse capelloise et présidait encore les cultes de la maison du Sacré-Cœur où il résidait depuis sa retraite. Il a été retrouvé mort vendredi soir, à l’issue d’une cérémonie religieuse. La date de ses funérailles n’est pas encore fixée.  

L’ouverture d’une maison médicale à Buironfosse

Pour conserver son dernier médecin généraliste, qui s’apprêtait à s’établir dans une maison de santé de la Thiérache, la municipalité a accepté de débourser près de 40 000 € pour réhabiliter un local situé au n° 6 de la rue Aristide-Briand. L’an dernier, le docteur Tagziria, qui exerçait au sein de la maison de retraite, s’était retrouvé à la rue, avec l’arrivée de la Covid. Ce nouveau pôle médical de Buironfosse lui convient parfaitement, d’autant qu’il n’est plus seul. Il a été rejoint par deux kinés, en attendant l’arrivée d’un ou de plusieurs nouveaux professionnels de santé, dont une infirmière libérale.