Hydrocotyle - Comment maîtriser sa croissance sur le Canal de la Sambre ?

30 juin 2021 à 16h59 - 573 vues

Comment venir à bout de l’hydrocotyle fausse renoncule ? Cette plante vivace, invasive, originaire d’Amérique du Nord, se développe de façon spectaculaire sur le Canal de la Sambre, jusqu’à 20 centimètres par jour en période estivale lorsque les conditions sont réunies. Sa prolifération peut favoriser les inondations, faire entrave aux bateaux, alors l’envahissante hydrocotyle que seul le ragondin semble apprécier, mobilise l’attention des Agents de l’Agglomération Maubeuge Val de Sambre, du Pays de Mormal, de l’Agence de l’Eau Artois Picardie et des Voies Navigables de France. Pour connaître son ampleur sur les 43 kilomètres de canal en Val de Sambre, les Eco-Gardes utilisent une technique nouvelle, l’orthophotographie avec des points GPS, relevés tous les 15 jours.

Mathieu Flamme, Chef du Service Environnemental à l’Agglomération Maubeuge Val de Sambre :

 

On trouve trace de l’hydrocotyle sur le Canal de la Sambre, en Val de Sambre et sur une dizaine de kilomètres, au Pays de Mormal. Ce soir justement, la Communauté de Communes du Pays de Mormal délibérera sur une convention de coopération avec l’Agglomération Maubeuge Val de Sambre à qui elle déléguera la gestion et la réalisation des opérations d’arrachage de l’hydrocotyle en vue de la réouverture imminente du Canal de la Sambre à la navigation.

Par Delphine Hernu