La 54e chaudière Bois Energie inaugurée à la ferme d'Audignies samedi

24 novembre 2021 à 06h00 - 429 vues

La 54e chaudière à Bois Energie a été inaugurée samedi à Audignies au Pays de Mormal : elle chauffe un gîte touristique et la maison de l’exploitation agricole de l’EARL de la Vallée.

Elle fonctionne au bois déchiqueté issu des haies bocagères de l’exploitation même, une ressource hyperlocale, renouvelable, qui permet une économie de l’ordre de 40% sur la facture d’énergie avec un retour sur investissement de 7 à 8 ans selon le projet, explique Philippe Lesage, Responsable du Pôle de développement économique du Parc Naturel de l’Avesnois.

Le Bois Energie apparaît aujourd'hui comme une solution face à l'augmentation des prix des énergies fossiles avec une consommation de 3 cts/kwh. L’intérêt est économique et écologique puisque la valorisation de la ressource contribue au maintien du maillage des haies bocagères, indispensables dans la lutte pour la préservation de la biodiversité et contre l’érosion des sols.

Pour le PNR de l’Avesnois, la filière Bois Energie peut largement encore se développer puisque sur les 10 000 kms de haies bocagères de l’Avesnois, seuls un peu plus de 350 kms linéaires sont valorisés en bois déchiqueté. Le réseau de professionnels pour la coupe et l’acheminement est en place, la requalification des haies est soutenue par des aides publiques accordées par la Région Hauts-de-France et l’Agence de l’Environnement et de la Maîtrise de l’Energie (ADEME) via le Fonds Régional d’Amplification de la Troisième Révolution Industrielle (FRATRI).

Philippe Lesage, Responsable du Pôle Développement Economique au Parc Naturel Régional de l’Avesnois :

Nicole Dupont est Exploitante agricole à Audignies, elle élève des Angus et cultive la pomme de terre qu’elle vend en partie en vente directe à la ferme, elle gère et anime également un gîte rural. L’EARL de la Vallée dispose de la ressource en bois, une ressource qui n’était pas exploitée jusqu’à Novembre 2020, date à laquelle la chaufferie au Bois Energie a été installée. Elle remplace la chaudière ancienne qui fonctionnait au fioul. Avec une puissance de 60kW, elle alimente un réseau de chaleur qui chauffe la maison de la ferme, le gîte et 3 chauffe-eau électriques pour un coût annuel de 1000 euros et un volume de bois consommé de 90 MAP (mètre cube apparent de plaquettes).

Le témoignage de Nicole Dupont :

L’installation de la chaufferie à Bois Energie à l’EARL de la Vallée, c’est un investissement de 113 324,35 €, subventionnés à hauteur de 52 106,18 €, soit près de 50 % du surcoût par rapport à une chaudière gaz de puissance équivalente, précise le PNR de l’Avesnois, une installation qui « permettra d’éviter l’émission de 10,8 tonnes de CO2 par an en comparaison de l’installation d’une chaudière fioul ».

Une quinzaine de projets est dans les tuyaux aujourd’hui sur le territoire du Parc Naturel Régional de l’Avesnois.

Delphine Hernu

Photo - Gîte de France