La communauté médicale de l’hôpital de Fourmies favorable à la création d’un site unique sur Fourmies !

14 avril 2021 à 11h31

Lors du dernier conseil communautaire du sud-Avesnois, Mickaël Hiraux, le Président du conseil de surveillance de l’hôpital de Fourmies, maire de Fourmies et Président du sud-Avesnois, avait demandé l’annulation totale des 12 millions d’euros de dettes accumulées depuis 2013 et surtout le déblocage en urgence d’une enveloppe de 2,5 millions d’euros pour payer en priorité les fournisseurs (le délai de payement étant largement dépassé pour certains).

Aujourd’hui, c’est le Docteur Philippe THIÉRY, le chef du service des urgences, qui a décidé de s’exprimer en sa qualité de porte-parole de la communauté médicale du centre-hospitalier de Fourmies.

Voici son communiqué de presse :

« La Communauté Médicale toute entière du Centre Hospitalier de Fourmies souhaite, après avoir envoyé un courrier resté sans réponse aux autorités de tutelles, faire entendre sa voix auprès de la population concernée, à propos de la restructuration de la chirurgie du Centre Hospitalier de Fourmies.

Depuis plusieurs décennies, les médecins, urgentistes, anesthésistes, chirurgiens, obstétriciens, pédiatres, psychiatres, néphrologues, gériatres… Du Centre Hospitalier de Fourmies font tout pour assurer la sécurité de la population pour le territoire du sud/Avesnois et du Nord Est de l’Aisne, soit une population pouvant être estimée à plus de 200.000 habitants.

Cette sécurité est bien la mission des services des urgences publiques de Fourmies et d’Hirson, qui gèrent les situations critiques médicales et chirurgicales en s’appuyant sur le service de chirurgie et la maternité du Centre Hospitalier de Fourmies. Elle reste assurée au prix d’une adaptabilité des équipes aux situations les plus complexes, luttant contre la montre pour limiter les pertes de chance compte tenu des délais incompressibles de transport vers les structures de référence.

La Communauté Médicale est très ouverte à la collaboration avec les spécialistes de la clinique de Wignehies, qui font essentiellement de la chirurgie programmée et avec qui nous travaillons déjà en toute confiance mutuelle pour ces soins programmés. Toutefois la chirurgie d’urgences digestive et de sauvetage notamment la traumatologiques des personnes âgées (Orthogériatrie) qui n'est pas réalisé ailleurs sur le territoire et les urgences obstétricales, toutes essentielles à la sécurité du territoire sont réalisées, depuis des décennies, au CH de Fourmies qui assure la permanence des soins 24h/24 et 365 jours par an pour le territoire.

La communauté médicale s’est positionné pour la création d’un site unique regroupant toutes les offres de soins et souhaite que l’étude commandée par l’ARS ne se limite pas à envisager un seul scénario : un site chirurgical unique à Wignehies (difficilement réalisable pour assumer la sécurité de la maternité et des urgences chirurgicales de Fourmies : orthogériatrie, chirurgie de sauvetage, polytraumatisme, césarienne), mais s’ouvre à d’autres options qui n’accroissent pas les difficultés que nous connaissons déjà avec des interlocuteurs très éloignés.

Nous demandons à l’ARS d’effectuer une étude de fond qui prendra en compte toutes les réalités sanitaires du territoire, déclinées en plusieurs scénarios en concertation avec l’ensemble des professionnels de santé du terrain. »

Par Paul Schuler