Les chiffres de la sécurité dans l'Arrondissement : des records de saisies et plus de violences intrafamiliales

07 avril 2021 à 13h58 - 187 vues

Stupéfiants

Les saisies de produits en forte hausse dans l’arrondissement d’Avesnes-sur-Helpe. En 2020, la brigade des douanes de Maubeuge a effectué des saisies de stupéfiants pour un montant s'élevant à plus de 542 000 euros et parallèlement, plus de 2 tonnes de tabacs ont également été saisies. Dans le même temps, 195 personnes ont été interpellées pour des affaires de stupéfiants dont 56 en quartier de reconquête républicaine et 15 opérations de démantèlement ont été menées, dont 4 en quartier de reconquête républicaine. Les saisies de cocaïne, de cannabis et de méthamphétamine ont explosé sur une année. 

PN : Police Nationale // GN : Gendarmerie NationaleChiffres sécurité 2020.jpeg (69 KB)

Sécurité routière

Le bilan des accidents sur les routes dans l’arrondissement d’Avesnes-sur-Helpe. Malgré une baisse de plus de 23 % du nombre d’accidents corporels sur l’année 2020, 10 morts ont été recensés sur les routes de l’Avesnois, ainsi que 54 blessés sur nos routes. Des chiffres en baisse qui trouvent sa justification dans les périodes de confinement. Toutefois, il est à noter que les causes principales des accidents demeurent l’alcool et la vitesse excessive selon la Sous-Préfecture.

A noter également une baisse des suspensions de permis de conduire, de 585 en 2019 à 553 en 2020, soit une baisse de 5,5%.

Chiffres sécurité 2020 2.jpeg (27 KB)

Intervention du SDIS 59

Une baisse significative du nombre d’intervention des Sapeurs-Pompiers de l’arrondissement d’Avesnes-sur-Helpe. Les soldats du feu ont notamment vu leur activité se réduire avec une baisse significative des interventions sur des accidents (-33,2%) et des secours à la personne (-10,6%)

Violences intra-familiales

Une forte augmentation des violences intra-familiale est à noter en 2020. 437 femmes ont été victimes de violence sur une année en 2020, contre 413 en 2019 : des chiffres qui s’expliquent par une libération de la parole de ces femmes. La plate-forme de signalement en ligne des violences sexuelles et sexistes a enregistré une hausse de 60 % des appels de victimes pendant le deuxième confinement par rapport à la normale. Sur le territoire, les signalements en 2020 ont augmenté : 350 personnes sont notamment suivies par l’association AJAR d’Avesnes sur Helpe, contre une petite centaine en 2018, et 200 en 2019.