Sambre : en bref pour ce mardi 23 novembre 2021

23 novembre 2021 à 13h19 - 1233 vues

Le retour en force de la Covid-19 dans le Nord et le bassin de la Sambre en particulier

La Sambre est le 2ème territoire départemental le plus touché par la Covid sur les 8 derniers jours, avec déjà plus de 25 patients Covid+ actuellement hospitalisés sur Maubeuge. La Covid est également de retour dans les écoles. Selon les derniers chiffres communiqués par l’Académie de Lille, on dénombre à ce jour 291 fermetures de classes en collège et lycées dans le Nord et près de 700 élèves contaminés en une semaine, soit deux fois plus qu’il y a 15 jours !

2 jeunes piétons renversés par une voiture hier soir à Boussois

Il était 18h30, lorsqu’une voiture a percuté deux jeunes piétons au niveau de la rue Henri Fauquel. Un bus venait de s’arrêter à ce moment-là et malgré les klaxons du chauffeur, la voiture ne s’est pas arrêtée et a freiné trop tard. Sur les 2 personnes renversées, une seule victime a été transportée à l’hôpital. À priori, ses jours ne sont pas en danger. L’autre enfant s'est relevé presque indemne.

Retour sur la venue d’Emmanuel Macron, le Président de République en Sambre-Avesnois-Thiérache

Il s’est arrêté vendredi à la maison de santé d’Aulnoye-Aymeries, avant de se rendre au Familistère de Guise, pour faire le bilan du Pacte n°1 pour la réussite de la Sambre-Avesnois-Thiérache, dont 75 % des projets retenus ont été réalisés en moins de 3 ans ou sont sur le point de l’être. Plus de 173 millions d’euros ont ainsi déjà été débloqués par l’Etat, auxquels s’ajoutent plus de 150 millions euros accordées par la région, le département, les collectivités locales et l’Europe, en faveur des projets portés par les élus locaux, en matière de développement économique, de désenclavement routier, de culture et de programmes éducatifs. On peut d’ores et déjà constater plusieurs résultats positifs : en trois ans, le taux de chômage est passé de 17 à 12,5 % en Sambre-Avesnois-Thiérache et le nombre de décrocheurs scolaires a baissé de deux points.

Néanmoins, pour le chef de l’Etat, ces taux sont encore trop élevés. Il va donc falloir mettre le paquet pour rattraper le retard et plus de 30 années d’abandon des politiques publiques. A Guise, Emmanuel Macron a lancé le Pacte n°2, avec 100 millions d’euros supplémentaires dans de nouveaux projets, plus de 80 millions d’euros pour désendettera nos hôpitaux, les rénover et les moderniser, sans compter une enveloppe estimée à plus de 800 000 millions d’euros pour la mise à 2x2 voies de la Rn2 de Maubeuge à Paris. Comme l’a rappelé le Président de la République, « ce Pacte prouve qu’il n’y a pas de fatalité, mais de la détermination au plus haut niveau de l’Etat ». D’ailleurs, « tout ce qui a été acté dans ce pacte est irréversible ».

Le recrutement de médecins salariés pour faire face à la pénurie de médecins en Sambre-Avesnois-Thiérache

C’est l’une des solutions qui a été évoquées vendredi dernier par le chef de l’état, Emmanuel Macron, lors de sa venue à la maison de santé d’Aulnoye-Aymeries. Avec le soutien de l’Etat, le Département du Nord, par la voix de son Président Christian Poiret, est prêt à se lancer et à financer ce dispositif déjà testé avec succès en Ile-de-France et chez nos voisins du Pas-de-Calais. Cela pourrait commencer par la contractualisation de deux ou trois médecins sur Aulnoye-Aymeries, car si rien n’est fait d’ici 2 ans, il ne restera plus que 6 médecins généralistes pour plus de 20 000 habitants.

Circulation perturbée cette semaine rue Gippus à Maubeuge

Dans le cadre des travaux de création d’un réseau de chaleur, la circulation sera mise en alternance et les camions, notamment ceux pour la collecte des déchets, ne pourront pas passés. Une déviation a été mise en place via les rues du Pavillon, du Lieutenant-colonel Martin et du 145e Régiment d’Infanterie…

Des financements irréversibles accordés par le Département, la Région et l’État pour lancer la première phase des travaux du Contournement Nord de Maubeuge

Christian Poiret, le Président du Département du Nord a confirmé que le Département va engager 25 millions d’euros, auxquels s’ajouteront 10 millions d’euros débloqués par l’État et 5 autres millions par la Région. Les premiers coups de pelleteuses seront donnés dans les 24 prochains mois, avec une fin des travaux attendue d’ici 2026...

La ministre des sports et le Président des Hauts-de-France interpellés par le collectif contre la fermeture de la piscine d’Hautmont 

A l’heure où l’état et la région ont promis de débloquer plusieurs dizaines de millions d’euros en faveur de projets structurants, la coordinatrice de collectif vient d’envoyer une nouvelle lettre ouverte, dans laquelle elle se demande comment les élus peuvent-ils déclarer au plus haut niveau de l’Etat et de la région, que le « savoir nager » est « un apprentissage fondamental pour lutter contre les noyades, alors que dans le même temps, on ferme des piscines dans des territoires, tel que le Val de Sambre, déjà sous-doté »…

Une nouvelle collecte de sang le 1er décembre à Berlaimont 

C’est organisé par l’Etablissement Français du sang, qui fait face actuellement à une pénurie, en raison d’un trop grand d’accidents sur les routes de notre région. Rendez-vous donc mercredi prochain à la salle polyvalente de Berlaimont, de 11h à 18h, pour donner son sang. Des croque-monsieur, des sandwiches et des gaufres vous seront offerts en contre-partie, avec une petite boisson. 

1 220 € en faveur du petit Victor à Feignies !

A l’âge de 6 mois, une maladie dégénérative, pour laquelle Il n’existe aucun traitement lui a été diagnostiquée. Sa famille a donc créé une association pour récolter des fonds et permettre à Victor de suivre des séances de rééducation à raison de 2 à 3 fois par semaine et pour rembourser les frais restant à la charge de ses parents. Ces 1220 € collectés par les motards des « Dead’s brothers » serviront à acheter un fauteuil ergonomique. Vous pouvez continuer à les soutenir via le site helloasso.com ou la page Facebook « Victor notre petit prince au cœur d’or ».

Un marché de Noël ce week-end au centre socio-culturel d’Assevent

On nous annonce une vingtaine d’exposants à l’intérieur et plus de chalets installés sur la place François Mitterrand. On y retrouvera des stands de vin chaud, de Champagne, de boudins, foie gras et escargots, avec en prime la venue du Père Noël à deux reprises et 2 tombolas pour gagner de nombreux cadeaux. Le marché de Noël d’Assevent, c’est ce samedi de 15 à 22h et dimanche de 10 à 17h.

Le lancement d’un concours de « boîtes aux lettres de Noël » à Cousolre

Vous avez jusqu’au 30 novembre pour vous inscrire et pour décorer votre boite aux lettres, qui doit être visible de la rue, avec des habits de fêtes, en faisant preuve d’originalité, de développement durable et de sens artistique. Le jury passera entre le 1er et le 10 décembre. Renseignements et inscription en mairie de Cousolre.

Un bon début de saison pour le Sambre-Avesnois handball en deuxième division

A quelques jours de la trêve hivernale, les aulnésiennes occupent la première place de leur championnat, avec un bilan de 8 victoires en 9 matchs.  

Par Paul Schuler / Avec T.P.