Sud-Avesnois / Thiérache : en bref pour ce lundi 3 mai 2021

03 mai 2021 à 14h00

Dans le sud-Avesnois :

Un blessé dans une violente collision entre 2 voitures vendredi soir à Anor 

L’accident s’est produit rue du roi Albert 1er, à proximité de l’ancienne école du Point-du-Jour ! D’après les 1ers éléments de l’enquête, l’un des 2 véhicules venait d’effectuer un demi-tour. Seul le conducteur de la voiture sans permis a été conduit à l’hôpital de Fourmies, mais ses jours ne sont pas en danger.

Fourmies : les commémorations de la Fusillade du 1er mai 1891 reléguées au second plan par les difficultés que rencontre l’hôpital

Plus de 150 personnes ont défilés le matin, à l’appel de l’intersyndical, entre la place du 1er mai et le cimetière pour dire « non au démantèlement de l’hôpital de Fourmies », pour réclamer l’annulation des dettes et pour obtenir plus de moyens afin de pouvoir recruter de nouveaux spécialistes capables de redonner confiance aux usagers, tout en proposant une offre complémentaire à celle des cliniques privées. On pouvait notamment sur une banderole « 1891 Fourmies saignait. 2021 ils veulent saigner Fourmies. ARS changez votre fusil d’épaule pour une chirurgie publique ».

David Hurblain, le secrétaire de l’union locale de la CGT de Fourmies et l’un des représentants des usagers au conseil de surveillance de l’hôpital, a rappelé qu’il était fermement opposé à la privatisation de la chirurgie fourmisienne. La CGT n’est pas contre une collaboration avec la clinique Pienne, mais « à condition que cette coopération ne se fasse pas au détriment de l’hôpital public et sur le dos de la santé des habitants du sud-Avesnois », a notamment rappelé David Hurblain. Ce dernier a également dénoncé la fermeture d’une vingtaine de lits en médecine en pleine période de pandémie ».

Le député Christophe Di Pompéo vent debout contre tout projet visant à affaiblir l’hôpital de Fourmies !

Après un 1er défilé en matinée, qui a réuni plus de 150 personnes pour dire « non au démantèlement de l’hôpital de Fourmies », durant l’après-midi, à l’issue des commémorations officielles de la fusillade du 1er mai 1891, plusieurs salariés de l’hôpital fourmisien ont pu s’entretenir avec Xavier Bertrand, le président des Hauts-de-France, le préfet Michel Lalande ou le député Christophe Di Pompéo. 

Ce dernier, qui a participé aux deux cérémonies (le matin aux côtés des salariés inquiets de l’hôpital et l’après-midi auprès des officiels), a rappelé aux représentants des syndicats « qu’il était hors de question de fermer ou d’affaiblir l’hôpital de Fourmies ». Il est intervenu auprès de l’ARS afin d’avoir l’assurance que l’hôpital de Fourmies puisse rester un établissement de soin de spécialités. « Tout sera fait pour préserver la chirurgie, les urgences ou la maternée. C’est une question de justice sociale et territoriale » a rappelé le député Christophe Di Pompéo.

L’organisation cet été d’une 1ère opération « Wignehies plage »

Elle aura lieu précisément du 17 au 25 juillet. A cette occasion, le parc des soigneuses sera transformée en une véritable plage de sable fin.  On y trouvera sur place des structures gonflables, des jeux traditionnels en bois, un terrain de Beach-volley et même un espace buvette et restauration, le tout, complété par de nombreuses animations : des concerts, un spectacle de danse, des concours de pétanques, des ateliers créatifs et même un spectacle de marionnettes et de magie pour les plus petits. Une soirée à thème avec un repas dansant pourrait aussi être organisée si la situation sanitaire le permet !

En Thiérache :

6 postes de conseiller clientèle par téléphone à pourvoir pour le groupe Sitel à Vervins

Ces postes ne nécessitent pas de diplômes particuliers. Ce sont des contrats en CDD, transformable par la suite en CDI. Les conseillers seront chargés de renseigner les clients de l’enseigne Boulanger sur l’état de leur commande et sur la disponibilité des produits. Les CV et lettres de motivation  sont à envoyer par email, avant le 15 mai : olivier.fosse@sitel.com

La démission d’un élu de La Capelle

Régis Vasseur n’est plus conseiller municipal délégué aux affaires sociales. Sa démission a été acceptée par le maire. Le secrétaire de la section locale des anciens combattants a justifié sa démission suite à des différences de points de vue dans certains dossiers portés par le nouveau maire Johann Wéry. Régis Vasseur a aussitôt été remplacé par Andrew Boivent, un chauffeur routier capellois âgé de 27 ans.

L’installation de plusieurs caméras de vidéoprotection à Origny-en-Thiérache

Après Hirson, Guise ou Vervins, la lutte contre les incivilités passent par la pose de caméras ! Dans un premier temps, 5 premières caméras seront installées cette année à proximité de la mairie d’Origny, des écoles, de l’aire de jeux et autres bâtiments communaux. Les images seront conservées 15 jours et mises à la disposition des forces de l’ordre, dès que cela sera nécessaire.

Par Paul Schuler